Partagez | 
 

 Life Is Unfair | feat. Daddy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 23
♣ Date d'inscription : 13/10/2011
♣ Crédits : @zero.

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Life Is Unfair | feat. Daddy.   Mer 2 Nov 2011 - 21:23

On l'avait bien dit. Une fois que la journée a mal commencé, il est quasiment impossible de corriger le tir. Résultat? Le string rose de "Candy" la super bimbo avait gâché la journée de Chuck. Déjà parce qu'en guise de bonjour son père l'avait assaisonnée d'un "si ça te plait pas c'est pareil". Ensuite parce qu'étant de mauvais poil, tout lui avait paru infecte.
En rentrant évidemment la porte avait claqué "presque malgré elle", elle avait tracé tout droit dans sa chambre sans chercher son père et jeter son sac dans un coin avant de se jeter elle même sur son lit avec son appareil photo.

Silence complet.

Finalement c'est l'heure de manger, elle est bien obligée de descendre mettre la table. Oui parce qu'aujourd'hui c'est autour de son père de cuisiner. Les 3/4 du temps ils le font ensemble mais là mademoiselle Savage fait la gueule et ça se voit. Elle ne décroche pas un mot alors que d'habitude, sauf grosse fatigue, c'est son moment moulin à parole. Elle lui raconte sa journée, elle lui demande comment a été la sienne. Mais quand elle l'a mauvaise en général ce n'est même pas la peine d'y penser.

En même temps là, il n'aura pas besoin de se demander pourquoi sa fille chérie fait la gueule. Dans son assiette, un string rose fluo que "Candy" ou une autre a négligemment oublié sur le bord du lavabo. En plus c'est un string lundi et on est mercredi... se dit Chuck comme si ça ajoutait quelque chose à son énervement.

Assise à sa place, elle attend que son père ait fini, le nez dans ses textos pour passer le temps et avoir l'air occupée ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 202
♣ Date d'inscription : 03/10/2011
♣ Crédits : zero.
♣ Activité : ???


MessageSujet: Re: Life Is Unfair | feat. Daddy.   Dim 6 Nov 2011 - 16:58

La réaction de sa fille était, quelque part, compréhensible. Mais comme tout quarantenaire, cela n'allait sûrement pas l'arrêter. Surtout qu'il n'était pas réellement quelqu'un qui courrait après la gente féminine, même si, il ne crachait pas sur la soupe lorsqu'il avait besoin de se divertir, et de vider l'excès de testostérones qu'il avait en trop pour être poli. Clyde était suffisamment séduisant pour ne pas avoir à chercher trop longtemps, ce qui lui permettait d'avoir des coups d'un soir de façon assez rapide, sans avoir à se taper toute l'étape de sélection, séduction, et autres futilités qui ne l'amusaient guère. Un peu d'alcool, un sourire amusé, un regard de braise, et il ne comptait plus le nombre de filles qui faisaient la queue pour vouloir lui adresser la parole. Égale à lui même, il savait rester courtois, agréable, et de bonnes conversations. Même si parfois, il n'avait pas vraiment besoin de parler. Dans ces cas-là, un verre de Whisky sans glaçon de plus, et c'était bon. Avec un peu de chance, elle n'aurait même pas le temps de parler si ce n'est pour exprimer son désir.

Quoiqu'il en soit, sa réaction face au dégout de sa chère fille restait le même. Elle n'avait pas son mort à dire, et pour tout vous dire, son avis ne l'intéressait que très peu. Il n'avait pas l'intention de se caser pour qu'elle puisse avoir un jugement d'une quelconque importance. Auquel cas, si jamais il était mené à se caser, il le ferait dans les règles de l'art. Présentation, et tutti. Clyde était de bonne éducation, il ne fallait pas l'oublier.

Las de sa journée après avoir supporté une cinquantaine d'élèves, il était pressé de rentrer chez lui, afin de se retrouver tranquille, loin de l'agitation du lycée. Manger, se lancer dans la correction de ses devoirs, puis un coup d’œil à la télé, ou des soirées dans son bureau sans qu'on ne le dérange, c'était à peu près ça le quotidien de Clyde qui semblait se renfermer de plus en plus sur lui. L'adolescence de sa fille n'aidait en rien, malgré le fait qu'il appréciait toujours sa présence. Discuter avec elle de chose sérieuse était désormais inutile puisque cette dernière se cherchait, tâtant les limites, sans jamais vraiment l'offenser. Elle était clairement dans l'âge où elle ne pouvait être réellement compris. Et entre les hormones, la magie, et ses relations sociales, il y avait vraiment de quoi exploser parfois. Un fin sourire sur les lèvres de Clyde vint se dessiner sur son visage, lorsqu'il repensa à ses propres instants de bonheur avec Lucy, lorsqu'ils avaient l'âge de leur fille.

Son sourire s'effaça rapidement lorsqu'il ouvrit la porte, percevant l'odeur du reproche que sa fille avait pris soin de parfumer de partout dans sa maison. Note à lui-même, la prochaine fois, ce ne sera pas chez lui. Un soupir agacé, il posa son porte-document dans l'entrée, retirant son costard qu'il pendit sur le porte-manteau, avant d'entrée dans la cuisine où sa fille l'attendait. Un regard vers son assiette, et son regard aurait pu fendre l'air.

- Je vois que tu as passé une excellente journée, Charlotte. Un regard entendu à son encontre, il passa à côté d'elle, fermant son téléphone du regard. Il alla directement vers le frigo où il sortit un plat cuisiné la veille à la va-vite. C'était pas un grand cuisinier car il n'en avait pas l'envie ni la motivation. Cela ne serait que de lui, ils iraient aux restaurants H24. Je vois que tu as retrouvé le string de Candy. Elle m'a envoyé un message pour savoir si elle pourrait venir le récupérer. Je suppose qu'elle voudra te remercier. Son ton est froid, et elle n'a, franchement, pas interet pour elle de broncher. Il met le plat dans le micro-onde, le mettant en marche, avant d'attraper une autre assiette pour la remplacer par celle que Chuck lui avait mit. Il balança cette dernière dans la poubelle après avoir récupérer le string qu'il alla mettre ailleurs en attendant. Se lavant les mains, il laissa le silence de plomb qui n'était interrompu que par les mouvements de son père et le bruit du micro-onde en marche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 23
♣ Date d'inscription : 13/10/2011
♣ Crédits : @zero.

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Life Is Unfair | feat. Daddy.   Dim 13 Nov 2011 - 17:29

Il y avait deux ou trois règles de vie en communauté que Charlotte Savage aurait aimées toujours voir respecter. Premièrement: ne pas imposer à l'autre quoique ce soit qui puisse lui rendre la vie désagréable plus que de raison. Les deux autres règles n'étant pas pertinente dans la situation présente, nous nous ne tiendrions à celle là.

Dans le fond, Chuck n'était pas assez ingénue pour s'imaginer que son père, si bel homme, ait pu mener une vie de moine se contentant du seul ravissement de sa vie de professeur et de père célibataire. Bon soit, elle n'avait aucun a priori là dessus, quelque part c'était tout simplement normal. Mais le coup de la pétasse à poil dans la salle de bain, complètement impudique. Non! Bientôt elle la retrouverait cul nu sur son lit en train de lui faire la causette il ne fallait pas pousser. Et puis il y avait des limites à ce que Chuck voulait bien partager de l'intimité de son père.

Son téléphone s'éteignit brusquement mais inutile de dire que le coup du black-out, elle n'y crut pas une seule seconde. La jeune fille glissa son téléphone dans la poche arrière de son jean déjà agacée mais après tout, le téléphone à table c'était une règle sur laquelle ils étaient tous les deux d'accord. Ni lui pour le boulot, ni elle pour les textos. Si elle voulait qu'il lui accorde un minimum de crédit dans la conversation qu'elle n'avait pas envie d'avoir - et qu'elle n'aurait même pas dû avoir à avoir avec son père selon elle - il fallait bien montrer un minimum de maturité.

- Je vois que tu as passé une excellente journée, Charlotte.
-Excellente. Lol.
- Je vois que tu as retrouvé le string de Candy. Elle m'a envoyé un message pour savoir si elle pourrait venir le récupérer. Je suppose qu'elle voudra te remercier.
- Tu la remercieras très bien pour moi ça je me fais pas de soucis., grogna l'adolescente faisant fi du ton entendu de son père.

N'était-il pas en train de la provoquer après tout. Elle ne lui adressa pas un regard comme elle disait cela. Ennuyée d'avance du tour que prenait les choses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 202
♣ Date d'inscription : 03/10/2011
♣ Crédits : zero.
♣ Activité : ???


MessageSujet: Re: Life Is Unfair | feat. Daddy.   Dim 27 Nov 2011 - 18:39

- Tu la remercieras très bien pour moi ça je me fais pas de soucis.

Si Clyde avait été lui-même, tout du moins, comme il aurait dû l'être si leur mère n'avait pas trouvé la mort sans qu'il ne puisse réellement quoi faire pour éviter cela, il lui aurait sûrement retourné une gifle monumentale, entraînant sûrement la chute de cette dernière par terre. Mais il ne le fit pas, ne pouvant réellement choquer sa fille d'un comportement qu'il aurait dû avoir. Malgré ça, cela ne pouvait l'empêcher de se rendre compte, au fur et à mesure que les temps passées, que son père devenait de plus en plus distant. Ce dernier lâcha un regard goguenard, avant de laisser tomber. Charlotte pouvait au moins se payer le luxe d'avoir le même tempérament de sa défunte mère. Puis ce n'était pas vraiment sa priorité. La calculant que légèrement, il sortit le plat du micro-onde, avant de poser ce dernier sur la table, le regard visiblement ailleurs. Clyde attrapa machinalement une cuillère à soupe pour servir, lorsque tout à coup, il poussa un grognement de douleur, le mettant à genou, sans qu'il ne puisse réellement comprendre ce que cela signifiait.

- Charlotte, sers-toi, je crois que je vais pas manger. tenta-t-il de dire, de façon plus ou moins normal, à travers ses dents crispés. Pour tout vous dire, il ne comprenait pas non plus ce qu'il se passait. La douleur était atroce, comme si on lui dévorait l'intérieur du ventre. Il se releva tant bien que mal, se tenant le ventre, le regard troublé. Il alla s'asseoir à sa chaise, s'inclinant légèrement au dessus de la table, son bras gauche allongé sur la table avec son poing fermé. Il serra de la droite sa serviette, mais la douleur était trop intense. Il laissa tomber sa tête contre son bras gauche, gémissant péniblement. Il en devenait pâle à la vitesse de la lumière, suant de grosses gouttes comme si il était atteint d'une forte poussée de fièvre tropicale.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 23
♣ Date d'inscription : 13/10/2011
♣ Crédits : @zero.

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Life Is Unfair | feat. Daddy.   Dim 27 Nov 2011 - 19:47

Elle fronça les sourcils comme son père ne renchérissait pas. Ca ne lui ressemblait pas. Ou du moins, ça ne ressemblait pas au Clyde Savage qui l'avait toujours élevée, chouchoutée sans en avoir l'air. Son héros en quelque sorte. Mais depuis quelque temps, elle avait l'impression qu'il n'était plus le même. Ce n'était plus exactement son papa. C'était peut-être aussi ce qui la rendait si provocatrice les rares fois où ça clashait entre eux. Peut-être parce qu'elle avait besoin de son attention plus que de tout autre chose.

Son regard noir suivit ce qui se passait. Elle tiqua à nouveau attendant que quelque chose lui tombe sur le coin de la gueule. Mais rien. Il semblait même n'en avoir rien à foutre. C'était aussi frustrant qu'inquiétant. Que fallait-il faire pour qu'il réagisse, elle ne pouvait tout de même pas lui balancer le plat à la figure... si?
Le visage de Charlotte changea, passant de la mine renfrognée à un air de profonde déception. Elle jeta un oeil à son assiette comme son père rompait enfin le silence:

- Charlotte, sers-toi, je crois que je vais pas manger.

Là encore ça ne lui ressemblait pas.

- Papa...

Cette fois c'est l'inquiétude qui se lisait sur son visage. Elle repoussa doucement son assiette. Ce n'était pas la peine de lui dire que ça allait, d'une parce qu'il n'avait encore jamais négligé un repas, de deux parce qu'à présent il était à moitié plié en deux sur la table, la figure méchamment pâle. De quoi faire oublier à Charlotte cette histoire de string et d'espace privé.

- Tu as fait quoi...

Elle était bien assez perspicace pour comprendre qu'il recevait en pleine figure le fameux triple choc. Ce qui l'inquiétait le plus, c'était qu'à ses yeux, son père avait toujours été quelqu'un de raisonnable.

Elle se leva pour l'aider, dans l'idée de l'amener vers le canapé. Et si ce n'était pas lui c'était quelqu'un qui lui en voulait et ça n'avait rien de plus rassurant.

- Qu'est-ce qui t'arrive?, demanda-t-elle d'une voix blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Life Is Unfair | feat. Daddy.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Life Is Unfair | feat. Daddy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret Garden ::  :: Les quartiers résidentiels-