Partagez | 
 

 1....2....3.... COUPEZ ! [MINI INTRIGUE - PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 316
♣ Date d'inscription : 06/11/2011
♣ Crédits : *


MessageSujet: 1....2....3.... COUPEZ ! [MINI INTRIGUE - PV ]   Mar 29 Nov 2011 - 21:47

1...2...3....COUPEZ !



C’était un samedi, un jour de pluie. Un de ces jours où il ne fait pas suffisamment mauvais pour rester enfermé chez soi, pas assez beau pour rester dehors. Un jour idéal pour aller au cinéma, quoi, bien qu'il n’y avait pas grand-chose à voir. Un film d’action. Un dessin animé un peu niais et une comédie assez trash. Pas de quoi fouetter un chat. Mais heureusement il y avait au moins un film qui valait le coup de se déplacer : à peine sortie mercredi, celle comédie romantique qui ― à en croire les rumeurs ― était aussi émouvante que le Temps d’un Automne, N’oublie jamais et Moulin Rouge réunis avait déjà rameuté bon nombre de jeunes filles... Oh bien sûr l’acteur principal, Tyrion Stark, n’avait pas le charme de Léonardo Diccaprio dans Titanic; mais ses beaux yeux vert-gris feraient sans doute parler de lui pendant encore pas mal de temps. Le film n’allait pas tarder à être lancé, et au-dessus des portes, dans un petit écran, défilait le titre du film : J’ai laissé le marque page au chapitre Toi. Il avait été adapté du best-seller du jeune écrivain Tristan Kent, bien connu pour ses romans émouvants et ayant notamment aussi écrit « On récolte ce que l’on s’aime ». Certains critiques le voyaient déjà comme le futur Marc Levy tant ses ouvrages avait défrayé la chronique et suscité l’admiration de la gent féminine, qui rêvait plus que jamais de découvrir qui se cachait derrière le pseudonyme de Kent. Mais l’auteur préférait conserver son anonymat de peur d’être poursuivi par la presse. Quoi qu’il en soit le film qui s'était inspiré de son œuvre était suivi de très près par ses lecteurs, au point de menacer de concurrencer le fameux Twilight

La séance débutait à 20h50 et il était à peine 20h30. La plupart des personnes présentes dans le cinéma se pressaient pour se fournir leurs places ou acheter de quoi grignoter au cours du film. Le voyant de la salle 2 était encore éteint : elle demeurait close. Il allait falloir être un peu patient…



[HJ : voilà je vous laisse décrire l’arrivée de vos perso avant de lancer l’action =) Ordre de postage : Jimy, Lara, Hunter & Kethleen ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 163
♣ Date d'inscription : 12/10/2011
♣ Crédits : (c) Zec
♣ Activité : Lycéen

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: 1....2....3.... COUPEZ ! [MINI INTRIGUE - PV ]   Mar 29 Nov 2011 - 22:51



    Assis sur son lit, Jimy laissait ses doigts glisser sur sa guitare. Il ne suivait aucune partition, il ne faisait qu’écouter son cœur et son instinct. Cette douce mélodie qui se faisait entendre était le reflet de son cœur et c’était peut être ce qui l’inquiétait autant. Il était amoureux, fou amoureux de Lara, la fille qui n’était pourtant pas disponible. La fille pour son meilleur ami, celle qui n’était pas accessible… Un amour qui n’avait pas lieu d’être mais qui l’envahissait tout entier. Avec un soupir las, il cessa finalement de jouer lorsque des coups se firent entendre à la porte. Sans répondre, il posa sa guitare et vint se placer devant sa fenêtre. Finalement, son père entra dans la pièce, un petit sourire timide aux lèvres et les yeux humides. Pourquoi tu t’es arrêté, c’était si beau… C’est pour Lara ? D’un bloc, Jimy se tourna vers lui, en se demandant intérieurement pourquoi il était aussi perturbé par sa phrase. Pourquoi tu dis ça ? Son père arqua un sourcil à sa réaction disproportionné et haussa finalement les épaules. Bah laisse tomber, je voulais juste te dire que c’était très beau. Le jeune homme se détourna de nouveau pour regarder par la fenêtre. C’était exactement cette attitude qu’il détestait chez son père. Cette façon de fuir dès le moindre problème, dès la moindre contrariété, dès la moindre remarque. Posant ses deux mains sur la fenêtre fraiche, il laissa la magie l’envahir et presque immédiatement, Samhain arriva juste à côté de lui. Salut mon vieux. J’vais partir au ciné avec Lara. Tu restes ici et tu gardes un œil sur lui hein ? Il avait beau détester la façon dont son père se comportait, il l’aimait tout de même de tout son cœur et s’il devait lui arriver malheur, il ne s’en remettrait pas…

    Attrapant une veste, il prit ses clefs de voiture et son portefeuille avant de quitter la pièce. Ce soir là, il avait rendez vous avec la jolie fille de ses rêves. Il n’était que 18h30 mais il devait la prendre à 19h pour qu’ils aient le temps de manger un truc avant que la séance ne commence. Lorsqu’il fût en route, il fit un détour par le starbuck et récupéra deux chocolats viennois et deux petits sandwiches qu’il déposa sur le siège arrière avant de reprendre la route. Finalement il arriva devant la maison des Eldeguard et il était content que son père ne soit pas là. Il n’aimait pas se retrouver face à lui lorsqu’il passait la prendre. Constamment mal à l’aise, il sentait bien qu’il ne l’aimait vraiment pas mais c’était certainement de sa faute après tout. Sortant de la voiture avec ses achats, il sonna à la porte finalement et eut un sourire lorsqu’elle lui ouvrit : Vous avez demandé un chocolat viennois, un sandwiche et un mec canon ? Son sourire ne le quittant pas, il déposa un baiser sur ses lèvres avant d’entrer dans la pièce. Ils mangèrent en parlant de tout et de rien lorsque l’heure se fit finalement pressante. Il faut qu’on y aille… Si tu veux bien sortir, ton carrosse t’attend babe. Il attrapa sa main et se dirigea finalement vers sa voiture, guilleret. Tous ses soucis à propos de ses sentiments étaient relégués au fin fond de son esprit et il n’avait plus qu’à se concentrer sur la super soirée à venir.

    Lorsqu’ils arrivèrent finalement au cinéma, il leur restait encore plusieurs minutes avant que le film ne commence. D’un geste sûr, il amena Lara tout contre lui. Je suis vraiment content d’aller voir ce film avec toi. J’ai l’impression que ça fait une éternité qu’on a pas fait un truc tous les deux, ça me manque vraiment. Il hésita quelques secondes avant de finalement reprendre la parole. Si tu veux, après le film, tu pourras venir à la maison. Bon, y’aura mon père donc faudra rester sage mais… tu pourrais dormir avec moi si tu veux. Aussi étonnant que ça puisse paraître, le jeune blond commença à rougir légèrement. Il avait vraiment envie de passer du temps avec elle… Avant que tout ne soit terminé, car tout se terminerait forcément à un moment donné. Il avait besoin de passer du temps avec elle. Parce que lorsque tout sera terminé, il devra la laisser partir et ne conserver que des souvenirs comme celui-ci. Tu viendras ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 148
♣ Date d'inscription : 13/10/2011
♣ Crédits : Poon
♣ Activité : Lycéenne
♣ Bonus : Au milieu du bassin olympique

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: 1....2....3.... COUPEZ ! [MINI INTRIGUE - PV ]   Ven 2 Déc 2011 - 23:21

    Pendue par les mains à la barre de traction que son père avait installé dans sa chambre à sa demande express, Lara Eldeguard n'avait en apparence rien de la jeune fille sensible qui allait voir des films à l'eau de rose avec son petit ami. Le regard décidé, forçant sur ses bras, elle se hissa, encore une fois, s'encourageant à l'aide de jurons plus ou moins imagés, mais toujours très fleuris. Allongé sur son lit, son plus vieux et fidèle ami, Captain, la regardait, la tête penchée sur le côté, interloqué par l'énergie de sa jeune maîtresse. Le labrador avait pourtant l'habitude des séances de musculation que s'imposait régulièrement Lara, pour se préparer pour la prochaine compétition, ou pour se vider la tête. Transpirante, elle finit par se laisser tomber en souplesse sur le sol, avant de s'étendre de tout son long sur le tapis, grommelant: Bon sang … 30. C'est pas humain ... Son compagnon se redressa d'un coup, et descendit lui renfiler l'oreille, avant de lui donner un doux coup de tête. Soupirant, la jeune fille roula sur le côté, et gratouilla le sommet de la tête de cette brave bête: Tu sais, des fois, Captain, j'aimerais que tu sois humain. Comme ça je t'épouserais directement. Ça éviterait pas mal de bordel. Lara était contrariée, Lara parlait mal. Elle se laissa retomber, fermant les yeux, avant de les rouvrir, alors que son chien venait de la débarbouiller d'un coup de langue: En fait nan. Tu pues vraiment trop de la gueule, Cap'. Et puis t'as des puces, et tu prends toute la place dans le lit. Allez, zou ! Sur ses pieds rapidement, elle alla se jeter sous la douche, chantant dans sa tête pour ne pas penser. Elle allait passer une bonne soirée avec Jimy. Point. C'était l'objectif, c'était le propos de cette soirée, et rien d'autre. Bien. D'ailleurs, en rentrant dans sa chambre, elle tira le rideau de sa fenêtre, avant de s'habiller. Et finalement, alors qu'elle mettait le collier qu'il lui avait offert, il sonna.

    Un sourire aux lèvres, elle dévala les escaliers, et alla ouvrir, poussant Captain qui voulait lui aussi saluer l'arrivant. Mais chacun son tour. En le voyant, elle oublia instantanément tout le reste. Les doutes, les révélations, les questions. Il n'avait qu'à lui sourire et à lui dire … Vous avez demandé un chocolat viennois, un sandwiche et un mec canon ? Exactement ! Merci beaucoup pour le sandwich et le chocolat, mais … où est le beau gosse ? Elle lui sourit, espiègle, alors qu'il l'embrassait, et le laissa entrer. Posés dans le salon, ils mangèrent rapidement en discutant. Lara était heureuse que son père ne soit pas là, pour une fois. Il n'aimait pas Jimy, elle le sentait, et ce n'était jamais très agréable, pour aucun des deux d'ailleurs. Et finalement, ils furent au cinéma, sur une dernière boutade: Il faut qu’on y aille… Si tu veux bien sortir, ton carrosse t’attend babe. ça, un carrosse ? Faudra que je dise deux mots à ma marraine la bonne fée, qu'elle arrête la picole ... C'était juste bon, d'être avec lui, juste eux deux, pas avec de leurs amis, ou avec son père sur le dos, ou celui de Jimy d'ailleurs. Il était adorable, enfin, Lara l'aimait beaucoup, et elle avait l'impression que c'était réciproque. Attendant dans la file, elle ne se plaignit pas de se retrouver collée contre lui, et lui sourit: Je suis vraiment content d’aller voir ce film avec toi. J’ai l’impression que ça fait une éternité qu’on a pas fait un truc tous les deux, ça me manque vraiment. C'est vrai … mais la rentrée, tu as repris le Glee Club, moi la natation … Les repas ensemble, c'est bien, mais c'est vrai qu'au final on se voit toujours avec du monde en ce moment. Ce qui pouvait être perturbant. Elle aurait voulu se plonger non stop dans ses yeux, dans sa relation avec lui pour ne pas penser au reste, mais ce n'était malheureusement pas possible. Elle piqua un baiser sur sa joue: Y a ma soirée dans deux jours … Bon, c'est vrai qu'il y aura du monde, mais pon pourra s'éclipser un peu. Et non, il n'y avait aucun sous-entendu dans cette phrase. Elle voulait juste profiter de la soirée, du film, de lui, et ne pas relancer l'éternel sujet de divergence, dirons-nous. C'était quasiment à leur tour quand il reprit finalement la parole: Si tu veux, après le film, tu pourras venir à la maison. Bon, y’aura mon père donc faudra rester sage mais… tu pourrais dormir avec moi si tu veux. Pardon ? Elle haussa un sourcil soudain. Elle se rendait bien compte que ce n'était pas une invitation à « autre chose ». Mais c'était « quelque chose ». Pas on passe du temps tous les deux mais je me sauve après, comme il le faisait pas mal ces derniers temps. Aussi, quand il demanda : Tu viendras ? , elle n'hésita pas: Bien sûr … J'ai pas de couvre-feu. Il y a le risque que mon père rentre cette nuit et défonce la porte de chez toi s'il ne me trouve pas dans mon lit mais ... Elle ne plaisantait qu'à moitié, il en aurait été capable, mais elle le connaissait, il la préviendrait avant de rentrer. Entrelaçant ses doigts aux siens, elle finit par l'embrasser, plus tendre que joueuse: Si ton père est d'accord, je suis partante. Et je promets d'être sage. Pas de tentative, rien. Juste eux deux, et de la tendresse. Elle en mourrait d'envie, sans doute mais … Mais. Ce n'était pas l'important, et il fallait qu'elle arrête de se focaliser là-dessus. Faudra juste passer chercher quelques affaires chez moi, genre les cours de demain, tout ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 1....2....3.... COUPEZ ! [MINI INTRIGUE - PV ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

1....2....3.... COUPEZ ! [MINI INTRIGUE - PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret Garden ::  :: Le centre ville. :: Le Cinéma.-