Partagez | 
 

 Les vieux comprennent pas c'qui se passe dans la tête des jeunes. [MEREDITH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les vieux comprennent pas c'qui se passe dans la tête des jeunes. [MEREDITH]   Jeu 1 Déc 2011 - 17:48

    Assis sur sa chaise, ses yeux bleus rivés sur la copie face à lui, Camille réfléchit. Oh non, il est loin d'être intéressé par ce contrôle d'Anglais, mais plutôt par la femme qui a distribué, par cette jolie blonde derrière son bureau. Après l'avoir aperçu, le jeune homme avait monté un plan en trois phases. La première, était celle d'être sûr et certain que ce soit bien Elle, et pas juste une ressemblance. En rentrant chez lui, le Brighton avait donc allumé son ordinateur, mit de côté -comme à chaque fois- les plusieurs demandes de mises à jours d'anti-virus et autres, et était allez sur le site internet où il avait cru voir sa ravissante professeur d'Anglais. Il connait son secret, il sait comment on l'appel. Sur internet, sur ce site interdit aux moins de dix-huit ans, elle n'est plus la douce Melle Keating, mais Crystal. Cette fille supra chaude, celle qui fait tourner la tête à tout les mecs et les nanas qui ont un bon jugement. Et lorsque la confirmation lui fut apporté, la phase une était achevée. Voilà maintenant la phase deux qui se mettait en place. Bien posé sur sa chaise, donc, Camille regarde sa copie comme si l'idée allait lui venir. Il devait la mettre dans l'embarras, et il fallait le faire bien. Alors c'est, tout naturellement, qu'au lieu de répondre aux questions posées, le sorcier se contente de laisser quelques lignes, simples et concises, il ne passait pas par trois chemins.

    Je pense qu'à ce stade il devient normal de ne plus répondre aux questions. Je sais qui vous êtes, qui vous voulez cacher sous cette délicieuse apparence. Je joue certainement avec le feu, mais je m'en fiche bien mal, tout ce que je sais c'est que personne ne semble sans douter... Néanmoins, avec certaines vidéos, tout Chance Harbor sera très rapidement au courant. Je pense qu'une bonne note sur ce devoir pourrait me faire oublier ces clichés pendant un petit temps, Crystal.

    C'est avec délectation que Camille regarde sa copie. Non, en réalité, la note il s'en fiche. Etant un élève intelligent, il n'a pas besoin de faire chanter les professeurs. Alors pourquoi faire ça ? Pour voir la réaction de la jeune femme lorsqu'elle saurait qu'un élève l'a reconnu. La honte que l'on ressent lorsqu'on regarde des vidéos interdit à un certain public n'est même plus présente tellement le jeu est devenu jouissif. Qu'elle sache que le Brighton, jeune homme dont le vis-à-vis des autres est très important, est allez sur des sites pour adultes, ne lui fait même plus peur. Ce n'est pas grave après tout. Aussitôt, le sorcier attrape son téléphone portable et envoie un rapide texto à Sutton pour lui dire qu'il ne pourrait pas la rejoindre après les cours. Le message est froid, comme s'il esquivait encore une fois. Désolé ma belle, pour une fois il a quelque chose de plus "important" à faire, et c'est vrai. La cloche sonne, tire un peu Camille de son portable, et il commence à se balancer sur sa chaise, calculant le nombre de personnes qui rendent leurs copies, calculant quand il devait se lever pour rendre la sienne. Et en évitant soigneusement de ne pas regarder Sutton, histoire de ne pas s'attarder et parler dans le couloir. Lorsque la blonde est partit, c'est avec le coeur serré qu'il observe son dos s'éloigner. Finalement, en bon dernier de la classe, il rend la copie et commence à partir vers la porte, traînant volontairement jusqu'à se retrouver seul avec le professeur.

    - Oh, excusez-moi. murmure-t-il dans un léger sourire carnassier, il revient vers le bureau et pose son doigt sur le tas de copie, soulignant son nom et prénom. Je crois qu'il y a quelque chose que je n'ai pas compris, vous pourrez m'éclairer ?

Revenir en haut Aller en bas

♣ Messages : 135
♣ Date d'inscription : 03/11/2011
♣ Crédits : XXX
♣ Activité : Professeur d'Anglais
♣ Bonus : En Salle d'Anglais

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Les vieux comprennent pas c'qui se passe dans la tête des jeunes. [MEREDITH]   Ven 2 Déc 2011 - 22:59

    La tête ailleurs, Miss Keating avait, ce soir-là, donné un test à ses étudiants. Rien de bien méchant, elle n'avait aucune envie de les pénaliser, mais elle leur avait donné une lecture, et voulait s'assurer qu'ils avaient bien lu l'intégralité du livre, ne s'étant pas contenté de le survoler, sautant directement à la fin, ou de lire un résumé sur Internet, ou encore d'en regarder une adaptation d'un oeil en mangeant du pop corn et en câlinant une demoiselle / un jeune homme en même temps, réduisant de façon certaine leur concentration, et donc, leur compréhension du livre. C'était en tout ce cas ce qu'elle leur avait annoncé avec un sourire, légèrement moins lumineux que d'habitude, mais les élèves avaient préféré râler avant de se mettre au travail plutôt que de s'inquiéter de la légère différence de luminosité entre le sourire de leur professeur la veille et ce jour)-là, ce qui était, bien évidemment, le but recherché. Ce n'était pas dans ses habitudes, ou dans son caractère, mais en se réveillant, ce matin-là, encore embourbée dans l'étreinte de Sade qu'elle sentait toujours présente, qu'elle avait du prendre pas moins de cinq douches sans parvenir à se sentir propre, et qu'elle avait hésité à venir en cours, elle avait compris qu'elle ne serait pas capable de faire face. L'heure du déjeuner, elle l'avait passée avec Will, à lui renvoyer la balle de temps en temps pour qu'il meuble toute la conversation; et là, alors que les élèves planchaient sur leurs copies, elle se permettait de respirer, se disant qu'il ne lui restait plus que quelques heures avant de pouvoir aller s'effondrer sur son lit. À chaque entrevue, la brèche qu'il avait entaillé en elle s'agrandissait, et elle mettait de plus en plus de temps à se replonger corps et âme dans sa vie. Ce qui était le but. Et elle luttait, comme elle le pouvait. Mais il savait la briser.

    Un frisson lui parcourut l'échine lorsque la sonnerie annonçant la fin du cours retentit enfin, libératrice. Se redressant, elle indiqua que le temps alloué était passé, et qu'il fallait lui rendre les copies. Son sourire était un peu plus intense, le soulagement, sans aucun doute. Finalement, le dernier posa la copie sur son bureau, et elle dut retenir un soupir d'aise. C'était fini. Ce soir, elle allait se refaire une santé, c'était promis et demain, demain tout irait bien. Elle s'était penchée pour attraper son sac quand soudain, une voix la fit sursauter: Oh, excusez-moi. Mr Brighton, murmura-t-il en posant une main sur son coeur, se fendant d'un sourire. Je ne vous avais pas entendu. Qu'il y a-t-il ? Elle connaissait effectivement le nom de tous ses élèves, et quelques menues choses sur eux, elle s'en était fait un devoir dès le début de l'année, pensant que ce serait beaucoup plus sympathique pour tout le monde. Posant ses mains sur le bureau, elle attendait, ne notant pas la lueur au fond de son regard, sans doute simplement pressée d'en finir: Je crois qu'il y a quelque chose que je n'ai pas compris, vous pourrez m'éclairer ? Oh ! Oui, bien sûr, il n'y a pas de souci, dites moi juste ce qu... Elle avait pris la copie, et avait parcouru les lignes en quelques secondes. Son coeur avait raté un battement, et sa voix s'était bloquée quelque part au fond de sa gorge. Ses yeux allaient, et venaient, chaque mot directement déversé dans son cerveau. C'était un cauchemar. Une plaisanterie. De très mauvais goût, certes, mais une plaisanterie. Ça ne pouvait pas être vrai. Pas encore. Pas maintenant, pas … Sa main s'était portée à ses lèvres, et ses yeux s'étaient embués, sans qu'elle ne s'en rende compte. Pourquoi ? Pourquoi encore ? Un son étrange s'échappa de ses lèvres, assimilable sans trop d'efforts à un sanglot. Une larme avait glissé le long de sa joue, silencieuse, alors que le monde s'était mis à tourner. Elle n'arrivait pas à parler, elle n'arrivait même pas à savoir comment réagir, était-il seulement encore là ? Les lignes devenaient floues devant ses yeux. Non … par pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les vieux comprennent pas c'qui se passe dans la tête des jeunes. [MEREDITH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret Garden ::  :: Les salles de classe-