Partagez | 
 

 Il faut toujours tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 163
♣ Date d'inscription : 12/10/2011
♣ Crédits : (c) Zec
♣ Activité : Lycéen

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Il faut toujours tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler...   Mar 6 Déc 2011 - 18:34

&


Dans un coin du lycée se faisait entendre une jolie mélodie, quoiqu’un peu triste, mélancolique. Armé de sa guitare et de ses pensées conflictuelles, Jimy essayait d’évacuer ses pensées tout comme ses problèmes dans la musique, comme à son habitude. Cette fois pourtant, il n’arrivait pas à oublier, ni la douceur de sa voix, ni celle de sa peau et encore moins celle de ses lèvres. Il était totalement accroc à cette fille mais il ne pouvait pas en profiter pleinement. Pas avec son meilleur ami dans le lot. Il poussa un soupir pour finalement reposer sa guitare à côté de lui, incapable de jouer plus longtemps. Ses pensées dépassaient en permanence sa volonté de jouer si bien qu’il se retrouvait démuni de sa meilleure amie dans un moment aussi important que celui-ci. C’est ce moment que choisit Samhain pour se rappeler à lui et pendant un court instant, Jimy se sentit apaisé, comme après la mort de sa mère lorsqu’il avait lié un petit chien, pour se consoler. La magie des bêtes n’avait à son sens rien de répréhensible, bien au contraire puisqu’il s’agissait là d’apaiser son cœur tourmenté. Caressant d’un air distrait le petit écureuil, il commença à chantonner une chanson des scorpions, son groupe favori… You give me your smile, a piece of your heart… Ses pensées s’élevèrent de nouveau vers la jeune fille de ses rêves et un sourire se forma sur ses propres lèvres. Il partait loin dans sa mémoire, si loin que la mélancolie était partie pour ne conserver que les bons moments qu’ils avaient partagés. You are the one, i was looking for La chanson continuait et attrapant sa guitare, il se releva finalement et commença à marcher. Sa voix s’élevait, douce et claire dans le lycée presque vide. Il était tard, il n’y avait plus grand monde maintenant, juste quelques intellos dans la bibliothèque, les sportifs étaient tous dehors à jouer au foot ou à n’importe lequel de leur sport, les cheerleaders étaient en train de s’entraîner aussi dehors et lui déambulait dans les couloirs, chantant et souffrant… When you came into my life, and take my breath away… Finalement il arriva devant la bibliothèque alors que la chanson se terminait. Etait ce le destin ou bien simplement la malchance, mais tout semblait le pousser vers ses devoirs. Il n’hésita qu’un instant après tout, s’il y avait bien une chose qui l’empêchait de penser à Lara, c’était bien ses devoirs, parce qu’il devait tellement se creuser la tête pour réussir à ne pas s’enfuir en courant qu’il n’avait plus le temps d’autre chose.

Nouveau soupir et il poussa finalement la porte de la bibliothèque. Regards noirs en direction de sa guitare, comme s’il allait jouer dans ce lieu consacré. Avec un sourire ironique pour tous ces intellos, il se dirigea vers une table libre, contre laquelle il déposa sa guitare avant d’aller chercher des bouquins pour l’aider dans cette superbe dissertation de géographie aussi inutile qu’ennuyeuse. Enfin il n’avait pas le choix, s’il rendait de nouveau un devoir en retard en géographie, Savage ne le louperait pas. Se plongeant avec acharnement dans son devoir, il n’en ressortit que longtemps après, alors qu’il était quasiment seul. En fait, en plus de lui, il ne restait plus que le gars qui s’occupait des pauvres bouquins esseulés, le bibliothécaire en gros. Incroyable, il avait passé plus d’une heure dans les livres, événement à marquer d’une pierre blanche. Enfin, il n’allait pas y rester plus longtemps, son record étant battu et son devoir terminé, il n’avait aucune raison pour continuer à faire semblant d’être sérieux. Avec une rapidité à toute épreuve, il alla ranger ses livres et se prépara à repartir lorsqu’un titre l’attira plus que de raison. Théorie de la magie, des temps anciens à nos jours. Le rire du jeune Jimy s’éleva dans les airs alors qu’il prit finalement le bouquin entre ses mains. Il fit courir ses doigts le long des pages alors qu’un sourire amusé traînait sur ses lèvres. Ce n’était clairement pas un sorcier qui avait écrit ces lignes et il était assez amusé de l’image qu’ils donnaient, eux, sorciers. Comme si ça marchait comme ça… Pourtant, il continua à le feuilleter, intéressé malgré lui. Beaucoup de bêtises dans ce bouquin, mais elles côtoyaient des choses assez étranges pourtant. Des choses qui pourraient presque se trouver dans son livre des ombres s’il cherchait bien.

Son doigt passait sur différentes incantations qu’il avait bien envie d’essayer, juste pour le fun, juste pour vérifier si c’était n’importe quoi ou bien si des vérités se cachaient. Malheur du passé, créature du mal, reviens à la vie et sème le mal… Quelle connerie ! Une étrange sensation s’était néanmoins emparé de lui. Du même genre que celles qui s’emparaient de lui lorsqu’il liait un animal, ou lorsqu’il utilisait la magie par inadvertance. Pendant quelques secondes, il observa autour de lui, prêt à voir une bestiole surgir de n’importe où et lorsque ses yeux tombèrent finalement sur deux yeux rouges, il sentit la peur l’envahir. Il avait fait de la magie, là, à l’école et le pire dans tout ça, c’est qu’il ne savait absolument pas comment faire pour s’en débarrasser. Un regard à gauche, un regard à droite, désespérément, il cherchait quelqu’un pour l’aider avant de finalement se rendre compte que c’était idiot. Même si quelqu’un était là, c’était d’un sorcier dont il avait besoin et il ne savait pas qui en était un dans le coin. Et merde ! Il revint finalement sur la créature sortie du néant et il se concentra sur elle. Disparais ! Bon, au temps pour lui, ça ne fonctionnait pas, mais il aurait du s’en douter. Il n’était pas du tout au courant des méthodes pour se débarrasser de ses propres incantations, il aurait peut être du plus potassé son livre des ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Il faut toujours tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret Garden ::  :: La Bibliothèque.-