Partagez | 
 

 Un jour dans la peau d'une autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 146
♣ Date d'inscription : 04/12/2011
♣ Crédits : CityLove
♣ Activité : Lycéen
♣ Bonus : Dans la salle de chant


MessageSujet: Un jour dans la peau d'une autre   Dim 11 Déc 2011 - 18:17



(c)Tumblr

    Spencer sauta du lit, il était très enthousiaste à l’idée d’aller au lycée aujourd’hui ! Non, il ne devenait pas complètement fou … Ce n’était pas son heure de mathématique ni son heure de géographie qui le motivait à se presser sous la douche. Ce qui le faisait sourire et siffloter tout en s’habillant dans sa chambre, c’était l’espèce de défi qu’il avait si gentiment lancé à sa journaliste préférée Kennedy Kerrigan. Elle avait été chargée d’écrire un article sur l’équipe des cheerleaders jusque-là, rien de bien étonnant ! Après tout, ils avaient une bonne saison et en continuant sur cette voie, ils pourraient aller loin. Mais le plus amusant arrivait seulement … Kennedy avait donc du interviewer des membres de l’équipe notamment en toute logique la capitaine Casey Dickenson. Spencer aurait peut-être pu échapper à la règle s’il n’avait pas été un homme ! Un homme dans l’équipe des cheerleaders, c’est peu commun tout du moins dans leur lycée. Donc la journaliste était venue lui poser quelques questions à lui aussi et peu à peu, la conversation s’était transformée en un léger défi :

    « Tu sais le meilleur moyen de savoir comment fonctionnent les gens, c’est de se mettre à leur place ! Si tu veux tout savoir du cheerleading, enfiles l’uniforme demain … Tu verras notre vision du monde. »

    C’était ce qu’il avait lancé à Kennedy lorsqu’elle l’interviewait. Il savait qu’elle jouerait le jeu car c’était une bonne journaliste qui aimerait probablement ce genre de mise en situation. Spencer était impatient d’arriver au lycée pour voir comment agirait la demoiselle ! La perspective de la voir débarquer en uniforme de cheerleader le faisait déjà pouffer de rire, Kennedy allait apprendre à vivre comme eux. Bien que leur lycée ne soit en réalité un véritable repaire de sorciers, peu de gens le savaient ! Et donc les lois du lycée étaient les mêmes que partout ailleurs, que partout dans le monde à vrai dire. Il y avait les gens populaires, ceux à qui la vie souriait et qui avaient tout à portée de main et il y avait les autres … Divisés en une multitude de catégories allant de ceux qui rasaient les murs chaque matin pour s’épargner de nouvelles critiques cinglantes à ceux qui se rebellaient contre l’autorité de cette hiérarchie auto-proclamée.

    Spencer descendit pour prendre un verre de jus d’orange et un bol de céréales, le premier repas de la journée était de loin son préféré ! Il n’avait généralement pas beaucoup de temps à lui accorder mais il préférait largement ses céréales du matin à son plat du soir. Le jeune homme quitta donc la table en toute hâte, attrapant sa veste qui pendait au porte-manteau et l’enfilant tout en marchant jusqu’à la porte. Le reste de sa famille se diviserait dans cinq bonnes minutes ! Son père partirait travailler tandis que sa belle-mère irait se préparer pour aller elle aussi au travail. Sa sœur aînée devait déjà être au lycée car il ne l’avait pas aperçue à la maison et son frère … Son frère était un cas particulier, une exception dont il valait mieux ne pas se soucier ! Spencer sortit et commença à marcher, il n’avait pas de voiture à lui et par chance, sa maison n’était pas très loin du lycée.

    *Kennedy, qu’est-ce que tu me réserves comme surprises …*

    Il arriva au lycée, saluant quelques personnes de sa connaissance qui attendait devant. Lui, il ne perdit pas de temps, trop impatient de retrouver la journaliste qui allait vivre l’une des journées les plus étonnantes de sa vie de lycéenne ! C’était délirant comment le regard des gens peut basculer du jour au lendemain juste parce qu’on revêt un uniforme … Par exemple, la troupe de théâtre avait la mauvaise réputation d’être dans un monde à part pour les plus cruels, on les traitait d’autistes ! Il suffirait qu’une comédienne abandonne ses planches pour venir voltiger dans les airs pour qu’elle passe de paria à déesse vénérée. Et c’était comme ça partout … Par contre pour les garçons, c’était un peu différent ! En résumé mis à part le football, le reste des activités étaient jugé comme féminines. En particulier l’équipe de cheerleading, Spencer en était déjà venus aux mains avec plusieurs autres garçons qui lui avaient pris la tête avec ça.

    « T’aurais pas vu Kennedy ce matin ? »

    Spencer ne connaissait pas trop le cercle d’amis de son amie Kenny parce qu’il restait plus avec son coven qu’avec les autres … Bien sûr, il avait aussi des amis extérieurs ! Dans la chorale, il avait quelques amis avec qui il s’entendait particulièrement bien. Et dans l’équipe de cheerleading aussi ! Dans les autres lycéens, on ne pouvait pas réellement parler d’amitié … Spencer saluait beaucoup de gens, il participait à beaucoup de fêtes mais finalement il ne connaissait pas les gens qui l’invitaient ! Ce n’était qu’une série de visages défilant les uns à la suite des autres pour lui. La personne à qui il s’était adressé pour demander s’il avait vu Kennedy travaillait aussi pour le journal de l’école. Il fit non de la tête, elle n’était pas encore là.

    Le sorcier s’adossa à un mur, il réfléchissait à ce qu’il allait montrer à Kennedy ! Tout d’abord, il lui ferait goûter aux plaisirs de la popularité … Mais le plus amusant resterait l’entraînement ! Spencer souriait déjà à l’idée de prendre la frêle demoiselle dans ses bras et la propulser au-dessus de sa tête. Elle avait voulu jouer le jeu, ils allaient le jouer à fond ! Un sourire aux coins des lèvres, il entendit du bruit de l’autre côté du couloir et tourna la tête. Sa chevelure brune fut la première chose qu’il vit puis son sourire s’élargit d’autant plus lorsqu’il reconnut son visage. Kennedy …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 316
♣ Date d'inscription : 06/11/2011
♣ Crédits : *


MessageSujet: Re: Un jour dans la peau d'une autre   Dim 11 Déc 2011 - 21:30


feat. Sebastien Kerrigan

    « Aaaaaaaaaaah »

    Il était à peine huit heures quand la maison Kerrigan fût bouleversée par cette horrible cri. Sébastien Kerrigan déboula en trombe dans la chambre de sa fille, là où il l’avait entendu hurler. Arme en main il était prêt à tiré sur la première chose qui bougerait. Sur ses gardes il regarda les alentours à la recherche d’un voleur, meurtrier, pervers ou autres chose encore pouvant justifier ce cri. Mais au lieu de ça il ne vit que Kennedy devant son miroir en train de s’admirer. Elle avait à peine bougé à l’entrée de son père. Incrédule il l’interrogea du regard disant presque avec celui-ci « What The fuck ??? » ou un truc du genre. La jeune fille poussa un soupir et se résous à lui donner des explications

    « Je vais bien je vais bien. Mais regarde moi ça. REGARDE !!! »
    « Quoi ?!? »
    « ÇA ! » dit-elle en tirant sur le tee-shirt qu’elle portait, un tee-shirt de… Cheerleader !!! Tout ça c’était la faute de Spencer Colt et son stupide défis. Bien sûr en petite intrépide qu’elle était elle n’avait pas pût refuser car elle détestait perdre et ne s’avouer jamais vaincu. Kennedy était trop fière pour reculer devant un simple défis. Résultat elle se retrouvé désormais en tenue de Cheerleader horrifier devant son miroir. Le pire c’est qu’elle ne devait pas seulement ce contentait de porter cette tenue chez elle mais elle devait aussi a portait au lycée ! Dire qu’elle ne portait pas les Pompom girl dans son cœur et que ce n’était pas son truc était un euphémisme. Ça ne lui correspondait pas. C’était trop… trop… Débile ! Se trémoussait pour encourager des hommes dégoulinant de sueurs, il y avait quand mieux dans la vie. Spencer aurait mieux fait de faire du Basket ou de la Natation. Ça aurait sans doute éviter que certain ce mette à penser que le jeune homme était gay…

    Enfin bref toujours face à son miroir, la jeune Kerrigan ne se faisait toujours pas à son reflet. Son père lui ne semblait pas comprendre d’où venait le problème.

    « Bin moi je trouve ça très jolie. Tu es mignonne tout plein. » « Maman te tuerai pour ne serait-ce avoir pensé cela. Sa petite guerrière en pompom pouff ? Tu as de la chance qu’elle ne soit pas là ! » dit-elle avec un sourire espiègle qu’elle lui devait. Les joies de la génétique. Sébastien grimaça, sa fille n’avait pas tord. Sa femme Grace n’était pas vraiment la féminité incarnée et elle mettait un point d’honneur à ne pas faire de sa fille une personne superficielle.

    « Tu rentre dans l’équipe ? »
    « Non je bosse sur un interview avec le fils Colt. »
    « Hugo ? »
    « Non Spencer »
    « Bon ça va alors. »

    Kennedy poussa un soupir exaspéré devant le soulagement de son père et croisa ses bras devant son torse. Elle lui adressa un regard plein de reproche.
    « Papa ! »
    « Quoiii ? J’ai pas le droit de m’inquiéter pour ma petite princesse ? Tu pourrais facilement te perdre, te blesser ou … »
    « …te faire dévorer par des loups. Je sais je sais. » Elle remua ses yeux vers le ciel, se disant qu’il ne changerait jamais. « Aller file au lycée mon ange tu va être en retard. » Il déposa sur le front de Kennedy et quitta la chambre. La jeune s’observa une dernière fois dans le miroir et poussa un soupir. « Bon allez courage. » Dit-elle avant d’attraper sa besace et de se rendre au bahut…


    Autant dire que Kennedy rasait les murs. Si les Cheerleaders portaient fièrement leurs uniformes ce n’était clairement pas son cas. Elle avait d’être en costume d’Halloween un jour ordinaire. Pourtant en toute objectivité ça lui allait à merveille… Spencer et elle avait rendez vous près d’un casier, quand elle s’y rendit il était déjà là a l’attendre. Il souriait, visiblement content.

    « Vas-y moque toi. Je sais je sais. J’ai l’air ridicule. Vas-y dit-le. Jubile. Ton moment de gloire est arrivé. Accouche qu’on passe à autre chose. »


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 146
♣ Date d'inscription : 04/12/2011
♣ Crédits : CityLove
♣ Activité : Lycéen
♣ Bonus : Dans la salle de chant


MessageSujet: Re: Un jour dans la peau d'une autre   Jeu 5 Jan 2012 - 20:28

Spencer était adossé au mur, les bras croisés sur le torse et le regard faisant l’aller-retour du plafond au sol. Kennedy n’était pas à l’heure … Le jeune homme observait passivement les gens passer, il échangeait des signes de mains amicaux avec certains et adressait un regard noir et perçant à d’autres. Le lycéen avait envie de retrouver son coven ! Ses amis lui manquaient, leur bonne entente et l’ambiance toujours géniale qui régnait entre eux était inimitable. C’était ça leur force, ils s’entraideraient à la vie à la mort ! Pour n’importe quel membre de son coven, Spencer était prêt à tout abandonner … À se mettre la terre entière à dos ou à finir comme ces pauvres vieux sorciers, attachés pieds et poings liés à un bâton de bois vertical, à observer les flammes lui lécher les pieds.

C’était ça le coven Librae ! Et lui, il en était le leader alors autant dire que Spencer respirait pour ses amis … Autrement dit, il aurait tout fait pour eux. Un tel degré d’amitié était incompréhensible pour le commun des mortels seulement voilà, Monsieur et Madame tout le monde n’ont pas de magie coulant dans les veines et ils n’ont pas non plus le plus cool des groupes d’amis. Le jeune homme était plongé dans d’intenses réflexions, se demandant s’il devait faire sa petite déclaration d’amour à son groupe de potes ce soir ou leur garder un beau discourt sur combien il les aimait pour une prochaine fois … Un soir il serait bourré et il pourrait prétexter ne plus avoir été pleinement maître de lui-même ! Cette option était nettement meilleure. Soudain, un sifflement lui fit tourner la tête …


« Waouh … »

Spencer se redressa et se remit convenablement sur ses pieds, restant bien fixé au sol pour être sûr de ne pas rêver. La petite Kennedy avait carrément abandonné ses habitudes de gentilles petites filles réservées et avait sorti l’uniforme des cheerleaders ! Alors en plus de relever le défi, elle explosait littéralement tous les scores. Spencer lui adressa un sourire resplendissant … Comment avait-il fait tout ce temps pour ne pas s’apercevoir qu’elle était vraiment très belle Kenny ? Bon … Il s’était déjà fait la remarque l’une ou l’autre fois, surtout lorsque son regard se plantait dans celui de la jeune fille ! Dans ces cas-là, il avait un léger bug et restait un moment suspendu à ses yeux magnifiques. Ensuite il se faisait la réflexion …

« T’es vraiment belle ! »

Spencer aurait pu lui dire qu’elle était canon … Mais franchement, il s’imaginait mal dire ça à Kenny ! Parce que Kennedy ce n’est pas le genre de fille que vous avez le droit de siffler dans la rue, ce n’est pas non plus la fille sur qui votre regard peut se poser sur son anatomie même si celle-ci est avantageuse ! Kenny c’est la fille qui fouine et de qui vous pourriez avoir peur si vous avez une parole déplacée ou pire … un geste manquant de politesse. Pour Spencer, c’était différent ! Premièrement, il avait employé le qualificatif « belle » parce que c’était ce qu’il pensait et que forcément, la vérité était apparue en premier. Ensuite il respectait beaucoup trop la demoiselle pour employer des termes familiers comme « hot » ou « canon » … Non Kennedy méritait mieux que ça quand même !

« Je suis désolé de te l’annoncer mais comme ça, tu pourrais même t’agripper à deux mains au mur, tu ne passeras pas inaperçu ! »

Il retint un rire, elle avait l’air gêné dans son uniforme ! Or elle ne devrait pas … Elle le portait très bien ! Spencer était franchement ravi du pari qu’il avait lancé à la demoiselle parce que sans ce petit jeu entre eux, jamais il n’aurait deviné qu’elle pouvait être comme ça. Et quoi ? C’est une petite jupe et des pom-pom qui vous changent une fille ? Vous vous posez la question ! Eh bien oui … Croyez-moi prenez la personne que vous vous attendez le moins à voir débarquer au lycée en mini-jupe exhibant fièrement sa paire de jambes à tout le couloir et revenez me dire si vous n’êtes pas du même avis que moi à présent !


« Le truc c’est que … Porter l’uniforme c’est cool ! Mais ça ne fait pas de toi une cheerleader enfin pas tout à fait ! Il faut encore que tu exécutes quelques figures, je suis impatient de te faire voltiger dans les airs ! »

Son regard plein de malice se posa sur elle, à vrai dire, il était vraiment très impatient de la jeter au-dessus de sa tête. Bien sûr, il ne la lâcherait pas ! Spencer pouvait être puéril parfois dans ses réflexions mais ça restait toujours bon enfant, jamais il ne ferait volontairement du mal à quelqu’un. Sauf si la personne en question s’en prenait à lui personnellement ou à son coven … Là, attention aux répercussions. Le jeune homme fit donc quelques pas dans le couloir aux côtés de la demoiselle. C’est étrange comment un uniforme vous change une vie ! Désormais, les gens se retournaient sur le passage de Kennedy et Spencer trouvait ça hilarant. Ils avaient à peine fait dix pas qu’il avait déjà dénombré cinq garçons qui s’étaient retourné pour reluquer le fessier de la belle particulièrement mis en valeur par sa jupe. Et bien qu’il ne l’avouerai pour rien au monde, ça le mettait un peu en colère … De quel droit se permettaient-ils de la reluquer ?

« Après le cours de math, je t’embarque sur le terrain de sport et là … On va rire ! »

Rien qu’à la perspective, il souriait déjà …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 316
♣ Date d'inscription : 06/11/2011
♣ Crédits : *


MessageSujet: Re: Un jour dans la peau d'une autre   Jeu 5 Jan 2012 - 22:09

    « Waouh … T’es vraiment belle !» L’idée qu’il pouvait être sincère ne lui effleura même pas l’esprit tellement c’était ridicule. Spencer n’avait jamais essayait de la séduire et ce n’était certainement pas une ridicule tenue trop courte qui allait soudainement la rendre belle à ses yeux. . « C’est ça fou toi de moi. On dirait un costume d’Halloween oui ! Et encore je suis pratiquement certaine que la tenue de sorcière m’irait mieux. » Et dire qu’elle se trouvait face à un sorcier sans même le savoir ! « Je suis désolé de te l’annoncer mais comme ça, tu pourrais même t’agripper à deux mains au mur, tu ne passeras pas inaperçu ! » Elle poussa un grand soupir complètement dégouté de l’apprendre. Ce n’était pas qu’elle aimait passer inaperçu, c’est juste qu’elle ne voulait pas être regarder, apprécier, pour ce qu’elle n’était pas.

    « Le truc c’est que … Porter l’uniforme c’est cool ! Mais ça ne fait pas de toi une cheerleader enfin pas tout à fait ! » « Dieu merci ! » dit-elle comme un cri du cœur, un grand soulagement. « Quoi ? » se sentit-elle obligé de rajouter quand elle vu l’expression de Spencer. « J’ai dit que j’le ferais. Pas que je serais RAVIS de le faire. » dit-elle en haussant les épaules. C’est vrai quoi, il manquerait plus qu’elle prenne plaisir à être une pompom pouff. Bon il fallait tout de même qu’elle y mette un peu du siens. Après tout Spencer avait la gentillesse de prendre sur son temps libre pour lui montrait l’envers du décor alors qu’il mourrait sûrement d’envie de rejoindre ses amis avec qui ils étaient inséparables. Kennedy ne connaissait pas cela. Même si elle avait quelque amis – fidèle – elle se trouvait la plupart du temps seule. Oh pas tout le temps mais elle n’y avait pas quelqu’un collé à ses basques h 24. La demoiselle était en fait quelqu’un d’assez indépendant qui n’était pas vraiment faite - à son avis - pour faire partie d’une équipe. Encore moins de celle des Cheerleaders…

    « Il faut encore que tu exécutes quelques figures, je suis impatient de te faire voltiger dans les airs ! ». Les yeux de Kenny s’écarquillèrent. Oh-Mon-Dieu ! Cette journée ne finirait-elle jamais ??? Bon okays elle venait de commencer. Et alors ?!? Tout les regards des élèves présents dans le couloir les observaient et principalement les garçons. Ce qui n’était pas vraiment du gout de Kennedy qui n’avait pas l’habitude d’être regarder, surtout ainsi. Elle avait l’impression d’être nu dans une foule ou d’être une pauvre biche face à une meute de lion enragé. Ça ne lui plaisait pas du tout. Mais alors pas du tout. Loin d’être fière, son regard était agressif et elle gardait les bras croisé contre son buste comme pour essayer de cacher au maximum sa tenue. Un garçon ne se gêna pas pour mater sans vergogne ses jambes et adressa à la pauvre Kenny un regard des plus pervers. Il n’en fallait pas plus pour provoquer la demoiselle. Avec une large sourire, fière d’elle elle déclara alors « Mon père est flic mrgreen ! » . Traduction : « Dégage si tu ne veux pas mourir ! » Le message était clair et il passa plutôt bien car déjà plusieurs garçons retournèrent à leurs occupation et la quittèrent des yeux. Satisfaite Kennedy reporta son attention sur Spencer.

    « Bon qu’est-ce t’a prévu ? Tu va pas me propulser dans les airs à l’aide d’un canon au moins ? » Elle avait vu ça dans Glee une fois en zappant à la télé, un soir où elle n’avait rien à faire. Elle se demanda si elle pouvait faire confiance à Spencer ou s’il risquait de la tuer. Par accident. Ou pas... Elle ne le connaissait pas et elle avait tendance à rester sur ses gardes avec les gens. C’était sans doute ses parents qui étaient responsables de cela. Sa mère disait souvent « Toutes personnes est potentiellement un futur psychopathe. Personne ne sait ce que l’avenir nous réserve. » C’est sûr que partant de là Kennedy ne pouvait pas offrir sa confiance au premier venu. Même si sa mère le disait avec humour. Surtout quand le premier venu prenait plaisir à l’habiller comme un clown.

    « Après le cours de math, je t’embarque sur le terrain de sport et là … On va rire ! » « Toi ou moi ? Non tu sais quoi, ne répond pas. » Elle connaissait déjà la réponse. C’était lui ! Et il y aurait sûrement de quoi. Elle allait se ridiculiser c’était certain. Elle qui pourtant c’était toujours efforcé de ne pas être la risée du bahut malgré ses goût un peu spéciaux pour les pierres, légendes et autre mythes. Aujourd’hui elle n’allait pas pouvoir y échapper. Elle espérait en tout cas sortir en seul morceau de cette expérience. Elle n’était pas très sportive et pas très souple. Elle ne savait pas ce que Spencer avait en tête mais une chose était certaine, elle n’avait pas hâte que son cour de Math se finisse !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un jour dans la peau d'une autre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour dans la peau d'une autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret Garden ::  :: Les couloirs & les casiers-