Partagez | 
 

 Distance de Sécurité {Eléonore}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 131
♣ Date d'inscription : 13/11/2011
♣ Crédits : *
♣ Activité : Fait de la crosse et de la Natation. Travaille au Port le samedi.
♣ Bonus : Chez Spencer à regarder un film d'horreur.


MessageSujet: Distance de Sécurité {Eléonore}   Sam 24 Déc 2011 - 13:43

    « Bon le bal est dans quelque jours et je n’ai toujours invité personne à y aller... Est-ce tu crois que ça serait mal vu si j’y aller avec Anonyme ? »
    « Tu va emmener une belette à un bal ? Idée tout à fait… Stupide ! »
    « Merci tant de gentillesse me touche. »
    « A ton service. »

    Un sourire espiègle, Serena croqua dans sa pomme pendant que son meilleur ami attendait qu’elle est finit pour entré en cour. Ils rejoindraient Spencer et les autres à la fin de celui-ci. Six inséparables, voilà ce qu’ils étaient. Un groupe d’amis que tout le monde connaissait dans le château. Ils étaient si complices que les autres n’essayaient même pas de s’intégrer avec eux certain qu’ils n’avaient aucune chance de faire partie des leurs. Un peu comme les Cullens et le reste du monde. Sauf que Tristan n’avait absolument rien d’un vampire. Son cœur battait, sa peau n’était pas froide et son teint non blanchâtre.

    Serena rangea le reste de sa pomme dans son sac et rentra dans la salle qui était anormalement pleine. Pour cause certain élèves d’une autres année se trouvait là. Le professeur les avait apparemment invités. Allez savoir pourquoi. Tristan adressa un regard à Serena, apparemment elle n’avait pas plus la réponse que lui. En tout cas du coup il n’y avait pratiquement plus de place et pas moyen pour le blondinet de se retrouver à côté de son amie. Tout deux analysèrent leurs possibilités, les places qu’il restait et le voisin qu’il allait devoir se coltiner. Un geek pervers ou une brune aux airs timide. Tristan et Serena foncèrent vers la même destination et le Blesswood arriva en dernier. « Mr Charming. Enchanté. » Dit-il à sa voisine avec un sourire amusé alors qu’il posait ses fesses sur la chaise tandis que Serena s’installer à côté du Geek à lunette. Elle savait d’avance que le cour aller lui paraitre long. Le professeur prit alors la parole.

    « Bonjour, j’ai invité quelque élèves des années inférieurs à faire partie du cour aujourd’hui afin que vous faisait équipe avec eux. Les plus âgés apprendront ainsi la patience de l’enseignement et les plus jeunes auront accès à un savoir correspond à leurs prouesse à leurs derniers devoirs. Alors commençons par les pairs. Edminghton – Crowley . Summers-Harris Winchester – Harvel . Blesswood-Jederwell ….”

    Jederwell… Tristan connaissait ce nom. Il se retourna et chercha Eléonore du regard. Il lui adressa un geste de la main en guise de salut. Il la connaissait sans la connaitre. En fait son père lui avait toujours interdit d’approcher d’elle…



Tristan & Spencer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 121
♣ Date d'inscription : 10/12/2011
♣ Crédits : Tumblr, bazzart, google image.
♣ Activité : Lecture, Musique, Ecriture, Sorcellerie...
♣ Bonus : New Salem

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Distance de Sécurité {Eléonore}   Sam 24 Déc 2011 - 16:03

-Pousses toi grosse vache !
Gina passa devant moi, me bousculant de son épaule. Elle avait le don de me culpabiliser celle-là. Elle et ses amies ricanèrent avant d'entrer dans la salle de classe des élèves de niveau supérieur. Ce devait être sans doute la première fois que je la voyais se hâter pour aller en cours. En vérité, ce n'était pas vraiment des leçons que nous allions faire aujourd'hui...Du moins c'est ce qu'avait dit le professeur...Relevant la tête et passant les quelques mèches blondes qui brouillaient ma vue derrière les oreilles, j'avançais à mon tours dans ce long couloir pour rejoindre ma classe de toute la journée, enfin...si j'avais bien écoutée, ce qui était peu probable, puisqu'en ce moment, je suis quelque peu dans la lune. Je détestais changer de salles. Cela me perturbait à vrai dire. Surtout qu'à chaque fois on est confronté au bousculades des élèves encore immatures de notre cher Lycée. Rien qu'à cet endroit, j'ai dû faire tomber mes livres au moins 30 fois facile en l'espace de deux mois. Tous ce qu'il y a de plus banal. J'avais l'habitude de me faire rabaisser. C'était devenu mon quotidien, et je l'assumais, en quelque sorte...Posant mon regard autours de moi, je pus facilement remarquer qu'il y avait un peu d'élèves de chaque niveaux. On avait l'air de squatteurs, nous à la fin. Je rentrais dans la salle, et choisis de m'installer au fond, près de la fenêtre. J'étais derrière plusieurs personnes, et certaines têtes me gênaient plus que d'autre pour me permettre de voir le bureau du professeur. Mais bon, je m'en fiche ! Après tous, je lirais mon bouquin, et serais tranquille pour un bon moment. La lumière, éclaircissait mes cheveux, et caressait ma peau. Les rayons réchauffaient mes mains en ce temps froid, même mon manteau ne faisait pas l'affaire. Je sortis mon livre de ma besace beige, et commençai à le lire. Plongée dans ma lecture, je n'écoutais pas ce que disait le prof. Je n'avais rien entendue, et ce n'était pas plus mal en vérité. Jusqu'à ce que ces deux mots parviennent à mes oreilles :
-[...]Blesswood - Jaderwall [...]
Je relevais rapidement ma tête, les yeux grands ouvert, et la bouche entr'ouverte. Je fus si surprise, que mon roman m'échappa des mains. Il s'écrasa à terre, et me fis légèrement sursauter. Avais-je bien entendue Blesswood et Jaderwall ? Ou était-ce moi qui étais fatiguée ? J’aperçus un grand jeune homme blond se retourner et me faire signe de la main. Je restais là...Assise, complètement perdue. Je ne devais pas l'approcher. C'était un ordre de ma sœur, et je ne voulais pas la désobéir. Je n'étais pas ce genre de personne. Je le fixai, d'un air apeurée, sans réagir. Nos noms résonnaient dans ma tête, comme une cassette usée.
-Bien, levez-vous et [...]
Mes oreilles furent bouchées. Alors que tout le monde se levait, moi je restais immobile, ma main hésitant à ramasser ou non le bouquin. Il fallait que j'échappe à cette situation...Mais comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 131
♣ Date d'inscription : 13/11/2011
♣ Crédits : *
♣ Activité : Fait de la crosse et de la Natation. Travaille au Port le samedi.
♣ Bonus : Chez Spencer à regarder un film d'horreur.


MessageSujet: Re: Distance de Sécurité {Eléonore}   Lun 9 Jan 2012 - 21:34

    Le professeur ordonna aux élèves de prendre place à côté de leurs binômes. Pourtant Eléonore ne bougea pas de sa place et ne sembla pas prête à le faire. Tristan leva la main à l’intention de son professeur « Je suppose que parlementer avec vous pour essayer de changer de partenaires va m’attirait une retenue ? » Le jeune Blesswood observa le visage peu conciliant de son professeur. « Je prend ça pour un oui. » Un grand sourire, sans insister d’avantage Tristan se leva de sa chaise pour rejoindre Eléonore. Elle allait sous doute pensait qu’il ne l’aimait pas mais il ne s’agissait pas de ça. Le blondinet avait un lien très fort avec son père et quand celui-ci lui disait quelque chose il l’écoutait. Il avait beau jouer au con et ne pas toujours suivre les recommandations des adultes de son lycée, il agissait différemment envers celui à qui il devait la vie. Dire qu’il le respectait était un euphémisme, Mr Blesswood était sans contexte un modèle pour lui. Il ne connaissait pas les raisons qui poussaient son père à lui interdire de fréquenter la fille Jaderwall mais elle devait être bonne. Quoiqu’il en soit puisqu’il n’avait pas le choix…. Il n’était pas assez bon élève pour se permettre de se tapé un zéro parce qu’il avait refusé de faire équipe avec elle. Un léger sourire pour essayer de la rassuré, Tristan chercha un truc pour détendre l’atmosphère. « Bon ils sembleraient que toi et moi formons désormais une équipe. » Il aurait préféré se retrouvé avec Serena ou encore Ethan, Spencer, Aiden, Grace, Jen… Enfin avec l’un des siens quoi. Bon ce n’était pas qu’il était associable mais il avait tellement l’habitude de trainer avec eux qu’il est vrai que du temps il excluait un peu les autres malgré lui. Ah quoi bon communiquait avec les gens pour savoir s’il s’entendrait bien avec quand il avait des amis aussi géniaux ? Mais s’il voulait obtenir une bonne note Tristan allait devoir y mettre un peu du sien. « T’es inspiré par le sujet ? » Lui pas du tout ! Mais alors carrément pas du tout ! Et Tristan avait en plus tendance à bosser quand le sujet l’intéressait, sinon il ne se foulait pas…


Tristan & Spencer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 121
♣ Date d'inscription : 10/12/2011
♣ Crédits : Tumblr, bazzart, google image.
♣ Activité : Lecture, Musique, Ecriture, Sorcellerie...
♣ Bonus : New Salem

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Distance de Sécurité {Eléonore}   Mar 10 Jan 2012 - 18:37

- Merde...
C'est un mot qui m'échappa naturellement, certes je l'avais chuchoté, mais je crois que les personnes devant moi l'avaient entendu...
- Je suppose que parlementer avec vous pour essayer de changer de partenaires va m’attirait une retenue ?
Il avait parlé et pour dire quelque chose, qui, en temps normal m'aurait surement vexé. Mais là c'était autre chose. Les yeux remplis d'espoirs je fixais le professeur comme pour essayer de le manipuler afin qu'il change les groupes. Malheureusement, la tête que faisait ce monsieur n'avait pas l'air d'être accueillante ou chaleureuse. Oui...Ce sera un "oui" ferme et stricte qu'il prononcera, sans hésitation de sa part.
- Je prends ça pour un oui.
Mais défends-toi ! Voilà ce que je voulais crier à ce moment, mais...en bonne élève je ne le fis point. De toute manière je n'avais pas l'estomac pour ça ! A quoi bon s'égosiller ? Je sortis alors mais affaires, l'air "très enthousiasme" et pris mon stylo porte-bonheur d'une main, tout en tripotant mon pentacle de l'autre. C'était un genre de rituel avant les désastres. Parce-que ça allait en devenir un. J'en étais sûre et certaine. Le Blesswood se leva de sa chaise, visiblement pas prêt à contester. Je n'étais sans doute pas ce genre de fille populaire avec qui il aimait trainer. Non moi j'étais ce genre d’intrus dont la présence et inutile sur cette Terre. Il s'assit prêt de moi un petit sourire sur les lèvres, apparemment gêné, chose que je lui rendis mais je ne savais pas sourire sur commande, et rien que dans ma posture, on pouvait savoir que je voulais m'enfuir les jambes à mon cou.
-Bon ils sembleraient que toi et moi formons désormais une équipe.
Je hochai de la tête avant de la détourner vers la fenêtre. Comme j'aurais aimé être dehors à ce moment là, libre comme l'air...Non ! J'aurais aimé qu'il fasse nuit pour que je puisse enfin exister parmis les ombres.
-Mouais...il parait...
Que pouvais-je dire de plus ? Rien de toute manière si je mentais, ça se verrais, et si je ne le faisais pas, je l'aurais vexé ! C'était très compromettant...
-T’es inspiré par le sujet ?
Je retournais ma tête, tirais de mes pensées et le regardais. Il avait l'air tout aussi mal à l'aise que moi, chose qui me rassura quelque peu. Je soupirais puis jouais avec mon stylo avant de secouer négativement de la tête.
-Non...pas vraiment...
En vérité, mon crâne était rempli de questions dont je n'arrivais pas à répondre. Tout ceci restait un mystère pour moi... Puis pensant que ce serait une bonne idée de se mettre au boulot, je regardais les autres élèves afin de rattraper mon retard. Je sortis mon dernier devoir et le posai sur la table la glissant, sur celle-ci, de mes longs doigts jusqu'à lui.
-Je penses que c'est à toi de jouer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 131
♣ Date d'inscription : 13/11/2011
♣ Crédits : *
♣ Activité : Fait de la crosse et de la Natation. Travaille au Port le samedi.
♣ Bonus : Chez Spencer à regarder un film d'horreur.


MessageSujet: Re: Distance de Sécurité {Eléonore}   Sam 28 Jan 2012 - 19:28

« Non...pas vraiment... » « Ah bin je sens qu’on va s’éclater alors » dit-il avec un sourire plein d’humour. C’est sûr que si ni elle ni lui n’avait pas une once de motivation pour leurs exposé ils n’étaient pas sortit de l’auberge ! Mais ne dit-on pas que deux cerveau vaut mieux qu’un ? Ensemble ils arrivèrent peut-être à obtenir quelque chose de pas trop mauvais. C’était déjà mieux que rien.

« Je penses que c'est à toi de jouer. » « Alors on est dans la merde ! » . Un rire qui vint du cœur, un sourire chaleureux, Tristan la regarda amicalement et décida d’être sincère. « Ecoute je sais qu’on n’est pas ami toi et moi, qu’on se connait pas et que t’aurais certainement préféré faire équipe avec quelqu’un d’autre mais j’pense qu’en y mettant chacun un peu du sien on peut faire un truc sympa. Tu crois pas ? » Au moins il aurait essayé. D’accord son père lui avait dit de ne pas l’approcher mais ce n’était certainement pas au risque qu’il se prenne en zéro. Son paternel détesterait sans doute à avoir à se justifier quand aux notes désastreuses de son fils. Puis ce n’était pas comme s’il cherchait à devenir son meilleur ami, il voulait juste ne pas passer toute l’heure à ce sentir mal à l’aise. D’autant plus que ce n’était pas lui qui avait fait les binômes, Tristan faisait simplement avec.

« Bon on commence par quoi ? » La plupart des élèves du cour avec déjà commencé l’exposé. Le blondinet n’était pas pressé pour sa part mais il préférait autant éviter de sortir après les autres juste pour pouvoir finir. Il avait hâte de retrouver Serena et les autres. C’était dur à comprendre pour le commun des mortel mais chaque minute qu’il passait loin d’eux lui semblait comme… Inutile ! Peut-être parce que sans eux lui était difficile de faire de la magie et qu’au plus il pratiquait au plus il se sentait existait. La magie faisait partie de lui, de sa famille, de son essence. Pour Tristan ce n’était pas juste un passe temps, c’était désormais ce qu’il était. Les journées au lycée lui paraissait toujours très longues et il bénissait les récrés passait avec ses amis où il pouvait secrètement utiliser le vent pour faire bouger quelque jupe trop courtes. Mais ce n’était pas encore l’heure de la récré….


Tristan & Spencer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 121
♣ Date d'inscription : 10/12/2011
♣ Crédits : Tumblr, bazzart, google image.
♣ Activité : Lecture, Musique, Ecriture, Sorcellerie...
♣ Bonus : New Salem

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Distance de Sécurité {Eléonore}   Jeu 2 Fév 2012 - 19:14

Le Ciel se couvrait de plus en plus mais les quelques rayons de Soleil qui survivaient, arrivaient à passer à travers la fenêtre et se poser sur mes cheveux. Regardant l'heure, je comptais déjà le temps qu'il me restais à être planté ici comme une statue. J'étais pour une fois, impatiente de sortir de ce cours. Mes doigts parcourant la table pour se rapprocher de moi, je m'adossais sur le siège de la chaise.
-Ecoute je sais qu’on n’est pas ami toi et moi, qu’on se connait pas et que t’aurais certainement préféré faire équipe avec quelqu’un d’autre mais j’pense qu’en y mettant chacun un peu du sien on peut faire un truc sympa. Tu crois pas ?
Avalant ma salive et détournant mon regard vers la fenêtre, je fis mine de m'en foutre. Ce qui étais totalement faux. Mais les questions se rassemblaient dans ma tête avant de s'écraser l’une contre l’autre. Pourquoi me méfier de ce jeune homme qui avait l'air plutôt sympathique après tous ? Oh Seigneur connecte moi, pour une fois au moins, à la vie réelle, je t'en supplie. Sors moi de ce calvaire qu'est la magie et le mystère. Reposant mon regard de glace vers le blond, je me redressais et m'approcha de la table avant de hocher de la tête et sourire. Ce n'étais pas un sourire des plus radieux, mais il était doux et angélique.
Il avait raison. On devait travailler ensemble pour ne pas se taper un "F", chose qui ferait tache sur mon bulletin. Inspirant une grande bouffée d'air, je me lançais dans le travaille me plongeant dans mon dernier devoir.
Je n'ai jamais étais comme les autres filles si sûres d'elles. Non, moi je doutais souvent de moi et me poser souvent trop de questions généralement sans réponses. C'est pour ceci que je jetais souvent des petits coups d’œils furtifs vers mon camarade. Je voulais percer le mystère qui planait au-dessus de sa tête. Je voulais le comprendre et voir s'il était un réel danger pour moi.
- Bon on commence par quoi ?
Je relevais la tête avant de soupirer. Je détestais travailler à deux, il y en avait toujours un pour glander, évidemment, la communication n'a jamais été mon fort !
-Et bien...je pense que l'on devrait se concentrer sur mon premier devoir et ensuite "tu m'apprendras la patience et j'aurais, ainsi, un accès au savoir" comme a dit le prof.
Je réfléchis un instant et compris alors, que cela ne voulait rien dire...Cognant ma tête contre la table, je désespérais rien qu'à l'idée de voir les autres avoir commencé.
-Bon...On va faire ça...Tu me dis ce que tu sais de l'apprentissage et moi, je vais rédiger.
Je sortis une feuille et attrapa mon stylo, fixant le jeune homme des yeux, un sourire sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Distance de Sécurité {Eléonore}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Distance de Sécurité {Eléonore}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret Garden ::  :: Les couloirs & les casiers-