Partagez | 
 

 Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 146
♣ Date d'inscription : 02/01/2012
♣ Crédits : baby gone
♣ Activité : professeure de math'

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mar 3 Jan 2012 - 1:45

Francesca "Frankie" Bennet

SORCIER ADULTE PROFESSEUR SORCIER DÉBUTANT CHASSEUR


ID Card

NOMPRÉNOM
NAISSANCESITUATION
RÉSIDENCENATIONALITÉ(S)
SANGPARTICULARITÉS


Family Record Book

  • PÈRE : David Bennet est un sorcier qu’il ne faut pas sous-estimer. Les Bennet sont des sorciers qui ne datent pas d’hier. Donc, puissant sorcier, mais il ne pratique plus depuis quelques années. Il n’y trouve plus l’intérêt, et pense que c’est à la relève de faire les choses. Il m’a donc donné son livre des ombres il y a quelques années, étant avant moi-même une adulatrice de la « relève ». Il est à la retraite, mais passe son temps perdu à écrire des bouquins qu'il ne semble pas vouloir montrer au grand jour.
  • MÈRE : Melinda Sandford est une mère normale, comme n’importe quelle autre mère. Vous l’aurez compris, celle-ci n’est pas une sorcière. Elle n’est pas non plus sans savoir que les sorciers existent. Ayant toujours été très ouverte d’esprit, cette nouvelle ne l’effraya pas. Lorsque j’ai décidé de revenir a la Nouvelle-Salem, ma mère ainsi que mon père m’ont suivi. Elle est donc réceptionniste à l’Hôpital de Chance Harbor.
  • FRÈRES & SOEURS : Sophie Bennet, une sœur, une meilleure amie, bref tout pour moi. Nous avons toujours été proches, malgré le fait que nous nous ne voyons plus. En effet, Sophie n’habite pas à Chance Harbor, même si elle est elle aussi une sorcière. Elle a préféré vivre sa vie à New York, étant journaliste pour le New York Times, mais vient rendre visite à sa famille lors des temps des festivités.

  • FAMILIER : Les sorcières sont reconnues pour avoir des chats, et bien, ce n’est pas mon cas. J’ai toujours eu une préférence pour les chiens. Il y a deux ans, j’ai acheté un chiot dans une animalerie. Mon dévolu s’est jeté sur un Husky sibérien. Pas l’husky qu’on voit tous les jours, par contre. Il est de couleur cuivre et blanc, des yeux noirs, pas du tout effrayant, très doux, très affectueux, et surtout très sociable. Bref, un vrai amour.


Book Of Shadow

  • POSSÈDES-TU UN LIVRE DES OMBRES? Oui, la famille Bennet en possède un, même si mes parents ne sont pas morts, ils m’ont rapidement légués leur livre des ombres. Ne pratiquant plus réellement la magie, leur âge ne leur permettant pas non plus d’perpétrer des prouesses, ils se sont dit qu’ils seraient mieux dans des mains jeunes et fraiches. Voilà pourquoi j’ai hérité de ce livre à un assez jeune âge. Ce livre ne date pas d’hier, mais n’a pas une très longue histoire pour autant. Il traitait de pas mal de choses, mais c’est moi qui l’ai finalisé lors de mes expériences avec mes confrères et consœurs.
  • MAGIE DE PRÉDILECTION : J’ai toujours eu une certaine aise avec le feu. On peut donc dire que mon élément de prédilection est le feu, en effet. Je ne sais pas d’où cela vient. En fait, je ne m’y suis jamais vraiment attardé. Les gens autour de moi pensent aussi que mon affinité avec le « feu » se matérialise sous de formes bien plus diverses et complexes. En effet, on ne parlerait plus de « feu » sous l’état physique, mais plutôt d’une essence, d’une énergie, d’une attirance, d’une attraction étrangère. En effet, je serais capable de raviver les feux de la passion, de l’amour, ce genre de choses. Je ne sais pas réellement si c’est vrai, car je n’ai aucun contrôle sur ce genre de choses. Ce ne sont encore que des suppositions. Certains disent que c’est en lien avec ma pierre qui m’est « propre ». Je parle ici de l’ambre. Mon mari, à présent décédé, m’avait offert une bague de fiançailles doté d’une pierre d’ambre extrêmement rare. Il ne m’ait donc pas inhabituel de porter des bijoux d’or, d’argent ou d’autres métaux précieux, qui détiennent un peu d’ambre sous forme de petit joyau par exemple. Je n’ai pas réellement trouvée une plante de prédilection, et pourtant ce n’est pas les connaissances du sujet qui manquent.
    Concernant ma magie, je n’ai jamais été très influencée par ce qu’on catégorise de bien ou de mal. J’ai toujours eu une idée bien singulière de la magie. Je ne suis pas une courtisane de la magie interdite, mais vous dire que je n’y ai jamais touché serait un mensonge. Toutefois, je me suis toujours rassasié avec les magies pures.
  • TENDANCE : Je suis neutre, je suppose. Je n’ai rien contre les humains, mais je suis une sorcière et je suis disposée à aider n’importe quel des mes confrères/consœurs. J’attache une grande importance à l’entraide et à la communication. Voilà pourquoi je suis là autant pour les gens dits « normaux » que pour ceux qui sont dotés de dons comme moi.
  • OPINION SUR LES COVENS : Si pour certains, un coven est une barrière, une cage, à mes yeux, c’est un escalier vers un pouvoir encore plus admirable. Loin de moi l’idée d’être la plus forte, ne vous inquiétez pas. Je parle ici d’un pouvoir encore plus immense pour faire le bien. Un coven, c’est une armure contre nos pouvoirs. Il est toujours difficile de manier une épée au départ, et il faut parfois porter des équipements protecteurs pour éviter qu’un simple accident ou un mauvais maniement nous empêche de pratiquer à nouveau. Et c’est pareil pour la magie. Un coven nous procure une protection à ne pas négliger. Je pousse bien évidemment tous les jeunes sorciers à lier leur coven s’ils en ont la chance.
  • APPARTENANCE À UN COVEN : Je suis en effet liée à un coven depuis déjà quelques années. Le coven « normae », un coven lié par des sorciers très puissants et respectueux. Toutefois, il faut dire, depuis quelques années, le courant ne passe plus aussi bien qu’avant…
  • CHANCE HARBOR ET TOI : Il pouvait être un peu déstabilisant pour les personnes que j’ai connu à la Nouvelle-Salem quand j’étais petite de me voir à présent. Je suis loin d’être la petite fille timide, légèrement TomBoy. Les années passées ont eu leur effet, et la plante que je suis a poussé en une jolie fleur resplendissante. Je ne connais pas réellement l’effet que je peux donner aux gens qui ne me connaissent pas, mais je suis généralement bien apprécié par les élèves. À l’écoute et généreuse, on se confie à moi sans problèmes. La ville étant relativement petite, je suis assez connue de par mon statut de professeur, et de deux, car j’ai déjà vécu à Chance Harbor quand j’étais encore qu’une gamine.
  • ACTIVITÉS EXTRA-SCOLAIRE : Quand j’étais jeune, je n’étais pas particulièrement branchée activités scolaires. Je ne cherchais pas à faire du sport, ni à être une Cheerleader, ou bien jouer aux échecs. J’aimais bien avoir mes soirées pour moi, et mes « préoccupations » si vous voyez ce que je veux dire. J’ai accumulé les petits boulots par contre ! J’ai déjà travaillé comme pâtissière, comme caissière, j’ai même fait du tutorat une année entière.


Dear Diary

Francesca n’a jamais été une fille bien intéressante. Une blonde parmi tant d’autre, une certaine beauté, certes, mais rien de transcendant. De bons parents, une jolie jeune sœur, un bon entourage, elle ne s’est jamais fais battre, violée, humiliée. Bref, rien à vous mettre sous la dent.

David Bennet et Melinda Bennet (née Sandford) ne sont pas issus de riches familles. Loin d’être pauvre, au contraire, ils vivent dans la modestie la plus insignifiante. Ne pas laisser les lumières allumées dans une pièce si on ne s’y figure pas, ne pas prendre de trop longues douches, mais, qui à la fin du mois, pouvait se permettre de s’acheter le dernier lecteur MP3. Bref, ce genre de modestie. Il fût donc aisé pour Francesca de vivre dans une famille comme telle. Toujours très peu d’embrouilles, la demoiselle avait toujours entretenu une parfaite symbiose avec ses parents. Toutefois, elle était loin de se douter de la vérité, de ce qui l’attendait dans un futur qui n’était pas aussi éloigné. C’est aussi durant son enfance que ses parents emménagèrent à Chance Harbor, laissant la Californie derrière.

L’adolescence fut bien évidemment un tournant important dans sa vie. Rien d’ahurissant, bien évidemment. Qui ne change pas un peu à l’adolescence, après tout ? Elle suivit donc seulement le cycle des choses. Une fois qu’elle eut atteint le statut d’adolescente, elle changea doucement. Si elle aimait bien les princesses et le rose durant son enfance, elle se tourna vers un côté un peu plus garçon lors de l’adolescence. Encore là, rien d’outrancier, on parle ici de quelques casquettes de baseball, des vêtements plutôt amples qu’autre chose, les vestes en ‘jean’. Pas nécessairement un caractère de cochon, mais plutôt un franc-parler quand même étonnant. Bref, c’était loin d’être la bimbo qu’elle est de nos jours.

Pourtant, s’il y eut bien quelque chose d’hallucinant dans sa vie, c’est bien lors de cette période. Elle découvrit qu’elle avait des dons que personne d’autre semblait avoir. Le premier reflexe fut bien évidemment de le cacher à ses parents. Si au fond d’elle, elle n’avait pas peur de ce qui se passait, elle était déjà assez intelligente pour en connaître les préjugés et les conséquences qui venaient avec. Elle préféra donc se taire, et de vivre avec. Il fût dur pour elle de cacher sa véritable nature quand elle découvrit qu’elle n’était pas la seule. Les recherches fût nombreuses, toutes comme les nuits blanches qu’elle passait à lire des bouquins empruntés à la bibliothèque de la ville. Passionnée et avide de savoir, elle en apprit beaucoup trop pour son jeune âge.

Ces personnes qu’elle rencontra devinrent rapidement des amis proches. Une grande différence d’âge les séparait, tantôt un en avait 18, tantôt d’autres venaient à peine d’avoir 12 ans. Pourtant, ça ne semblait même pas jouer un rôle mineur et modique dans leur relation. Leur âge ne leur importait rien, car ils avaient tant en commun que d’autres n’avaient avec personne. Ils en oublièrent ces futilités et se concentrèrent sur ces similarités qui les liaient.

Tout se passa tellement rapidement, les recherches que chaque membre avait accomplies les avaient tous menés à la création de ce qu’on appelle un « coven ». Tant de savoir qu’ils avaient du assimilés à un âge si jeune, si fragile, encore si naïf. Ils avaient tout fait, par eux-mêmes. Sans l’aide de personnes, ils s’étaient forgé leur propre chemin dans cet enfer. On ne peut pas les plaindre, ça ne fit que les aider à renforcer les liens qui les unissaient.

La première tragédie se passa quand une des filles du coven, mais avant tout, une amie de Francesca, trépassa. C’était aussi la copine de Clyde, un autre membre du coven. Vous imaginez les conséquences par vous-mêmes, je suppose. Leur petite odyssée devint rapidement sombre. Les membres changèrent radicalement, ils n’étaient plus les-mêmes. Cette magie, ça les avait éloignés de l’adolescence, le cycle si enfantin de la vie. Ils avaient été plongé dans un monde dangereux, mature et trop posé sans même qu’ils n’aient eu le temps de dire ‘stop’. Vous vous doutez donc que la mort de Lucy fût un choc énorme. Leurs liens étaient si soudés, la mort de la jeune sorcière fût comme la lame qui trancha ses liens et dispersaient les membres du cercle.
Si celui-ci fût ensuite « revivifié » avec la venue de Neverwood, il ne fut plus la même chose. Certains avaient été bien trop touchés par la mort de Lucy.

Mais, l’adolescence fit aussi place à bien des changements. Les garçons prenaient de l’importance, l’apparence, les études, bref tout. Si elle avait été légèrement tomboy auparavant, elle devint rapidement féminine. Élégante, raffinée, honnête, elle devint un model féminin à suivre.

La sorcellerie prit une place bien plus importante dans sa vie plus elle grandissait. Ses parents découvrirent d’abord son don, et lui avouèrent la vérité sur la famille Bennet. C’est ainsi à ce moment qu’elle eut le droit au Livre des Ombres de la famille. Un honneur, un héritage à ne pas oublier, mais à respecter surtout. Elle ne fût pas la seule, d’autres membres du coven commencèrent à obtenir le leur, et ils devinrent une équipe incroyablement puissante. Ils y passaient leurs soirées entières, les plantes, les pierres, les invocations, rien ne leur résistait. Ils étaient « l’élite », ils faisaient tout et agissait pour le bien…

Mais c’était trop parfait. Il fallait bien évidemment qu’un des membres prennent le mauvais chemin. Ce fût un point important de leur histoire, c’est à partir de là que leurs chemins se séparèrent. Malgré le fait qu’ils essayaient tous de garder contact entre eux, les discussions étaient rares, et il ne fallu pas beaucoup de temps à plusieurs membres pour qu’ils quittent Chance Harbor pour commencer leur vie ailleurs. Les études, la famille, tout ça jouait un rôle bien plus gros qu’ils avaient pu l’imaginer. Garder le cercle aussi soudé qu’avant fût donc une tâche éreintante.

Si la vie n’avait pas été de main molle avec son coven, elle avait été très miséricordieuse avec la belle blonde. Frankie rencontra rapidement son âme-sœur. Approchant la vingtaine, elle fit la connaissance de Shawn Willington, un beau brun aux yeux verts. L’homme à l’allure parfaite : gentil, costaud, grand, ayant des desseins très respectables. Bref, il ne fût pas difficile pour une fille comme elle de se tomber dans les bras de l’homme ‘parfait’. Elle avait mit son cœur sur la table ; dans ces temps les plus sombres, la seule chose qu’elle avait besoin, c’était qu’il en prenne soin. Elle s’attacha donc rapidement à Shawn, mais elle était loin de se douter que cet apollon était ce qu’il était.

Ils passèrent les plus beaux moments de sa vie ensemble. Il ne fallu que quelques années pour que le beau brun demande Miss. Frankie en fiançailles. Il lui offrit une bague de fiançailles, avec des lamelles parsemées de petits diamants, avant d’aboutir à un joyau d’ambre fondu. C’était…distinct. Très singulier, pas commode, mais la demoiselle était loin de se douter de quoique ce soit. Après tout, l’ambre, c’était sa pierre de prédilection, comment avait-il pu le savoir ? Mais ce n’est qu’à présent que ces interrogations font surface. Elle vivait sur son petit nuage quand elle était dans les bras de Shawn, et elle était bercée par une naïveté désopilante.

À l’âge de poursuivre ces études, elle prit la décision de devenir professeure. Dotée d’une sensibilité et d’une hospitalité hors-paires, elle se disait qu’elle serait très bien derrière un bureau, à aider des jeunes. D’autant plus, elle savait bien que son coven n’était pas les seuls sorciers en ville. Il y en avait plein d’autres, et d’autres viendront naturellement, c’était le cycle de la vie, quoi. Et voilà, elle souhaitait offrir l’aide qu’elle et ses amis n’avaient jamais eu. Et si son expérience dans ce cercle lui a bien montré quelque chose, c’est qu’il suffit d’un malheur à un sorcier pour qu’il chavire de l’autre côté. Dieu seul sait ce qui leur passe par la tête ensuite.

Elle quitta donc la Nouvelle-Salem, et retourna en Californie ou elle poursuivi des études en mathématiques et en enseignement. Elle ne se débrouilla pas trop mal, et de côté, elle continuait toujours à exercer la magie, chose qu’elle avait finie par avouer à son fiancé. Nouvelle qu’il avait très bien prit, d’ailleurs, étrangement… Mais là encore, Francesca ne doutait même pas une seconde.

Frankie retourna à Chance Harbor, après quelques années, mais surtout après avoir reçu son diplôme. Elle reprit contact avec les membres de son cercle. Chacun d’entre eux avait changé, pas nécessairement en mal, sauf pour certains. Mais, si elle avait bien envie de quelque chose, c’était de monter à quel point elle avait changé. Elle était devenue une belle jeune femme. Séduisante, légèrement taquine, sûre d’elle, beaucoup d’honnêteté, mais aussi beaucoup de sensibilité à l’égard de ses proches, elle était devenue aussi très souciante du bonheur et de la santé de son entourage. Bref, si un membre du coven avait bien réussi sa vie, c’était certainement elle. Elle n’avait jamais évolué dans un décor lugubre, elle est restée honnête et franche la plupart du temps, dévouée et prête à tout. Elle avait réellement de quoi être fière.

Vous vous doutez bien que son histoire ne pouvait pas être aussi parfaite. C’est à l’âge de 28 ans que la vie de Francesca devint embrumée. Shawn disparut du jour au lendemain. Il était parti pour un voyage d’affaire, et un viaduc s’était écroulé sur la route qu’il avait empruntée. On n’a jamais retrouvé son corps. Les gens disaient que sa voiture avait dévié dans la rivière, mais on n’a jamais rien trouvé. Un mystère irrésolu. La blondinette pleura bien évidemment son fiancé ‘défunt’ lors des premières semaines. Ce n’est lorsqu’elle fût à la dernière phase de son deuil, qu’elle commença à mettre son nez dans ses affaires. Elle ne lui avait jamais posé des questions, car ils avaient toujours vécu le parfait petit bonheur, mais elle se rendu compte qu’il lui avait caché bien des choses. Il y avait des documents, des cartables remplis de feuilles, des marques-pages sur internet très douteux. Tout se rapportait à la magie. Francesca avait connu de nombreux chasseurs dans sa vie, mais jamais un d’entre eux prendrait tout ce temps pour tuer une sorcière… Et ce n’était pas les occasions qui avaient manqué. Non, il y avait certainement quelque chose, se disait-elle.

Difficile. C’est le mot qui décrit le mieux sa vie après cette découverte. Après avoir vécu avec quelqu’un qui paraissait si honnête au début, il était pénible de tenir tête à une vérité aussi accablante. Mais Francesca n’avait pas le choix, elle ne pouvait pas baisser les bras, et elle continua ses recherches, elle commença même à tenir un petit journal à propos des découvertes qu’elle faisait sur son ex-fiancé. Qu’était-il devenu ? Était-il même vivant à présent ? Elle avait tourné la page, mais elle n’arrivait pas à croire qu’elle avait pu passer tant d’années avec un homme qui lui avait tout caché.

La belle sorcière continua sa vie à Chance Harbor où elle s’était installée définitivement. Si le renouement avec certains membres de son cercle avait été une joie, on ne pouvait pas en dire autant pour d’autres.
Il fallait avancer, arrêter de regarder en arrière et continuer de garder la tête haute.


Behind The Screen

PRÉNOM/PSEUDO & ÂGE : Tatiana / Barbie Monrose & 23 ans.
FRÉQUENCE DE CONNEXION (/7JOURS) : ■■■□□□□
COMMENT AS-TU CONNU TSG ? Via des partenaires, de partenaires, de partenaires. Bref !
TON AVIS SUR LE FORUM : Très bien élaboré, très bien construit, mais aussi arboré d'un très beau design. Un peu beaucoup de CSS/codes, mais sinon, ce n'est pas un problème en soit.
UNE INCANTATION POUR LA ROUTE ?


Dernière édition par Francesca Bennet le Mer 4 Jan 2012 - 7:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 316
♣ Date d'inscription : 06/11/2011
♣ Crédits : *


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mar 3 Jan 2012 - 8:21

Bienvenue sur le forum, ta fiche a deja bien avancer à peine posté mais j'te souhaite quand même bon courage pour la finir. Si tu as des questions n'hésite pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 281
♣ Date d'inscription : 13/10/2011
♣ Crédits : zero.


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mar 3 Jan 2012 - 8:35

Bienvenu parmi nous I love you

Et non, en effet, il n'y a pas de phrases huhu, c'est un leurre xD Mais au moins, on sait que les membres lisent notre règlement en cherchant ladite phrase qui n’existe pas lol






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 146
♣ Date d'inscription : 02/01/2012
♣ Crédits : baby gone
♣ Activité : professeure de math'

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mar 3 Jan 2012 - 8:49

Merci vous deux ! ♥️

Kennedy : oui, j'avais quelques questions, mais Aleusha m'a vite éclairé et donc ça m'a permit d'écrire le tout assez rapidement. Là, par contre, je me tâte quant à l'histoire. Je veux faire sa bref, mystérieux, mais donné le maximum d'information quant au caractère de ma petite "Frankie", alors, je prendrai certainement plus de temps pour l'histoire...Quoique ça pourrait arriver dans la soirée, j'en ai franchement aucune idée ! xD Merci pour ton offre, aussi. ♥️

Sinon, Livio : ah mais j'approuve, c'est un très bon moyen ! Razz Je cherchais même une phrase du genre "et non, finalement, il y en a bien une !" dans les sujets comme le contexte, ou les informations sur les covens, etc. Je me disais, "mais j'ai certainement sauté une ligne, attends, je vais relire !" xD C'est pas plus mal, ça m'a permit de bien assimiler le reste. =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 146
♣ Date d'inscription : 04/12/2011
♣ Crédits : CityLove
♣ Activité : Lycéen
♣ Bonus : Dans la salle de chant


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mar 3 Jan 2012 - 10:43


Bienvenue parmi nous !!!!

Très bon choix d'avatar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 46
♣ Date d'inscription : 27/12/2011
♣ Crédits : Bazzart
♣ Activité : Lycéen

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mar 3 Jan 2012 - 23:39

Bienvenue à toi! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 146
♣ Date d'inscription : 02/01/2012
♣ Crédits : baby gone
♣ Activité : professeure de math'

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mer 4 Jan 2012 - 7:21

Merci vous deux !

Sinon, j'ai enfin fini ! /o/ C'est assez nul, mais je ne voulais pas faire de Francesca une trop grande victime, donc ça limite pas mal ce que j'avais à raconter quant à son histoire.
Bref bref, on s'en fou ! J'ai fini, yeaaaaaaaaaah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 281
♣ Date d'inscription : 13/10/2011
♣ Crédits : zero.


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mer 4 Jan 2012 - 8:31

Et je valide I love you






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 146
♣ Date d'inscription : 02/01/2012
♣ Crédits : baby gone
♣ Activité : professeure de math'

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mer 4 Jan 2012 - 8:54

Haaaan, c'est super, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 293
♣ Date d'inscription : 09/11/2011
♣ Crédits : bedshaped
♣ Activité : Future cadre dans une entreprise à quelques pas de New Salem.
♣ Bonus : 2251 Rebirth Road - CrowHaven - New Salem

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Mer 4 Jan 2012 - 11:28

Bienvenue *.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rambalh.blogspot.com/

♣ Messages : 121
♣ Date d'inscription : 10/12/2011
♣ Crédits : Tumblr, bazzart, google image.
♣ Activité : Lecture, Musique, Ecriture, Sorcellerie...
♣ Bonus : New Salem

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Ven 6 Jan 2012 - 17:04

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 146
♣ Date d'inscription : 02/01/2012
♣ Crédits : baby gone
♣ Activité : professeure de math'

Book of Shadows
♣ relations:
♣ Complément:


MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   Ven 6 Jan 2012 - 22:05

J'oubliais presque ! xD Merci vous deux. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;   

Revenir en haut Aller en bas
 

Francesca ;; b e n n e t ▬ « set fire to the rain » ;;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret Garden ::  :: Fiche d'Etat Civil :: Fiche enregistrée à la Mairie de la Nouvelle-Salem.-